Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Montréal, le mercredi 3 août 2011 –Au terme d’une tournée d’assemblées générales et d’une période de vote électronique, les agents de bord d’Air Transat ont accepté à 65 pourcent leur nouvelle convention collective. Le recours possible à des moyens de pression cet été est donc définitivement écarté. L’entente de principe intervenue le 8 juillet dernier sera en vigueur pour une période de cinq ans, soit du 1er novembre 2010 au 31 octobre 2015. Les représentants syndicaux estiment avoir atteint leurs objectifs majeurs de négociation, à savoir une amélioration notable du régime de retraite, des augmentations salariales adéquates et le refus de concessions que réclamait la compagnie.

Le régime de retraite à prestations déterminées des agents de bord sera donc renforcé. Les cotisations des employés et de l’employeur au Régime de retraite multi-secteur (RRMS) passeront dans les deux cas de 2 pourcent à 5 pourcent du salaire annuel. Quant aux salaires, le total des augmentations forfaitaires et récurrentes s’établira à 12 pourcent sur cinq ans.

La durée maximale des quarts de travail demeurera de 14 heures; la demande de 15 heures de l’employeur a donc été abandonnée. « Le maintien de la durée maximale des quarts est une bonne nouvelle tant pour la conciliation travail-famille de nos membres que pour la sécurité des passagers », selon Nathalie Stringer, présidente de la Composante Air Transat du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

« Quand une compagnie est en bonne santé, il est normal que ses employés de première ligne aient de bonnes conditions de travail. Grâce à l’appui et à la mobilisation des agents de bord, notre syndicat a réussi à atteindre ses objectifs de négociation. Nous sommes particulièrement satisfaits du renforcement de notre régime de retraite »,a ajouté Mme Stringer.

Rappelons qu’à la mi-juin, les agents de bord avaient rejeté de précédentes offres de leur employeur à 95 pourcent et voté à 93 pourcent en faveur d’un mandat de grève générale pouvant être exercé au moment jugé opportun.

Les agents de bord d’Air Transat sont des spécialistes des situations d’urgence dont le rôle premier est d’assurer la sécurité des passagers. Ils sont regroupés au sein de trois syndicats locaux correspondant à leurs trois bases: SCFP 4041 (722 membres à Montréal-YUL), SCFP 4047 (environ 570 à Toronto-YYZ) et SCFP 4078 (226 à Vancouver-YVR). La Composante Air Transat chapeaute les trois syndicats locaux.

 Au total, le SCFP représente près de 9 500 membres dans le transport aérien, notamment à Air Canada, Calm Air, Canadian North, CanJet, Cathay Pacific et First Air.

Renseignements :          
Nathalie Stringer, présidente de la Composante Air Transat, cell. 514 235-2250
Sébastien Goulet, Information SCFP, cell. 438 882-3756