Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Aujourd’hui, le Président national du SCFP Paul Moist a envoyé un message d’appréciation à Jack Layton, chef de l’Opposition officielle, avec un engagement à travailler avec l’équipe du NPD fédéral pour poursuivre l’important travail d’édification d’un pays qui valorise la contribution de tous ses travailleurs et travailleuses.
  

L’honorable Jack Layton
Chef de l’Opposition officielle
Chambre des communes
Ottawa (Ontario) K1A 0A6


Cher Jack,

Au nom des plus de 600 000 membres du SCFP, je vous remercie, ainsi que votre caucus, pour les nombreux efforts que vous avez déployés au cours de la dernière semaine en faveur des membres du STTP, qui ont été victimes de la loi draconienne décrétée par le gouvernement Harper.

Comme beaucoup de Canadiens, j’ai suivi le débat à la Chambre des Communes et j’ai pu constater que le caucus du NPD était solide et bien décidé à défendre le droit à la libre négociation collective. L’un après l’autre, les membres ont pris la parole avec éloquence  pour expliquer que le gouvernement avait lui-même fabriqué cette crise afin de permettre à Postes Canada de mettre ses travailleuses et travailleurs en lock-out et de déclarer que l’économie du pays exigeait l’imposition de conditions inférieures à celles qui avaient été convenues entre les parties.

Votre équipe parlementaire a asséné quelques dures vérités au gouvernement et a dénoncé son approche indûment rigoureuse à cette crise qui n’en était pas une. Malheureusement, le gouvernement majoritaire de Stephen Harper et sa détermination à ne pas ordonner à la société d’État qu’il préside de revenir à la table de négociation ont rendu inévitable l’adoption du projet de loi C-6. Mais, comme l’a déclaré le président national du STTP Denis Lemelin, cela ne diminue en rien la volonté de défendre des libertés pour lesquelles nos prédécesseurs se sont battus avec ardeur.

Aujourd’hui, les membres du SCFP participeront à des manifestations d’un bout à l’autre du Canada pour rendre hommage aux courageux membres du STTP qui doivent rentrer au travail. L’histoire syndicale est remplie d’exemples de progrès et de reculs, dont le dénominateur commun est la solidarité des membres et la détermination constante à lutter en faveur des droits et de l’intérêt de tous les travailleurs et travailleuses. Les membres du STTP possèdent cette détermination, tout comme les membres du SCFP et les syndicalistes et défenseurs de la justice sociale dans toutes les collectivités du Canada. Nous nous engageons à travailler avec votre équipe du NPD fédéral pour poursuivre l’important travail d’édification d’un pays qui valorise la contribution de tous ses travailleurs et travailleuses.

Encore une fois, au nom des membres du SCFP, je vous remercie sincèrement  pour votre exceptionnelle contribution des derniers jours. Vous avez donné une voix à des millions de travailleuses et de travailleurs au Parlement et nous vous en sommes reconnaissants. Nous sommes plus résolus que jamais à défendre notre vision commune d’une justice sociale pour tous.

Je vous prie de recevoir, cher Jack, mes salutations solidaires.
  

Le président national,
PAUL MOIST

 ———————-

N’hésitez pas à adresser vos commentaires et réactions à paulspage@cupe.ca.