Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Le président national du SCFP, Paul Moist, ainsi que le secrétaire-trésorier national, Claude Généreux, ont émis une déclaration qui énonce les mesures prises par le SCFP afin d’appuyer nos confrères et consoeurs des TCA qui sont présentement en négociations avec Air Canada. La déclaration se lit comme suit :

Consœurs et confrères,

Aujourd’hui (13 juin 2011), à minuit, les agents des réservations d’Air Canada, représentés par les TCA, seront en position de grève après des mois de négociations frustrantes. Le litige porte sur les concessions exigées par l’employeur au chapitre du régime de retraite et sur le projet de création d’un nouveau transporteur à rabais par Air Canada.

Comme vous le savez, notre syndicat représente près de 7 000 agents de bord qui mènent aussi de difficiles négociations. Notre groupe est présentement en conciliation et sera en position de grève légale en août. La composante d’Air Canada du SCFP nous a écrit pour nous demander de respecter les piquets de grève des TCA, ce que nous avons tout à fait l’intention de faire. Air Canada gérera la compagnie aérienne grâce à des briseurs de grève et à l’électronique pour accomplir le travail des membres des TCA. Bien que la loi exige des agents de bord qu’ils entrent au travail, ils appuieront les membres des TCA à leurs piquets de grève et ne s’acquitteront d’aucune des tâches normalement assumées par nos consœurs et confrères en grève.

Jusqu’à nouvel ordre, notre syndicat n’utilisera en aucun cas les services d’Air Canada.  Nous avons demandé à Voyages W.E. de suspendre tous les déplacements en avion pour la durée de la grève.

Nous devons penser à utiliser d’autres moyens de transport que l’avion. Au besoin, nous aurons recours à différents transporteurs syndiqués pour les voyages essentiels, mais nous devons insister sur le fait que ce recours doit être très limité. Notre syndicat ne doit en aucun cas utiliser les services de transporteurs non syndiqués comme WestJet.Nous appuierons les membres des TCA et tous les syndicats représentant des employés d’Air Canada qui décideront de faire la grève. Bien sûr, cela entraînera certains inconvénients, mais c’est un faible prix à payer pour que les travailleuses et travailleurs d’Air Canada soient traités équitablement.

Au cours des jours qui viennent, nous vous ferons part des décisions prises au sujet des futures activités du SCFP qui exigent un déplacement par avion. En outre, surveillez notre site internet pour être au courant des derniers développements et pour savoir comment vous pouvez faire part à la compagnie aérienne et aux élus concernés de votre appui aux travailleuses et travailleurs d’Air Canada.

Merci à l’avance de votre appui. Notre unité est notre force et nous devons appuyer les membres des TCA, nos propres membres et tous les travailleurs et travailleuses d’Air Canada dans la lutte qu’ils mènent présentement.

Nous vous prions de recevoir, consœurs et confrères, nos salutations solidaires.
  

Le président national,
PAUL MOIST

Le secrétaire-trésorier national,
CLAUDE GÉNÉREUX