Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.


Les travailleurs canadiens pourront compter sur des gens solides dans le premier caucus de l’opposition officielle du NPD

Vingt-trois membres du SCFP, ainsi que des membres du personnel et des retraités du syndicat ont été candidats pour le NPD.  Ensemble, ils ont recueilli plus de  220 000 votes.

Quatre ont été élus et prendront bientôt leur place à la Chambre des communes.

Robert Chisholm, ancien directeur régional du SCFP de l’Atlantique et ancien chef du NPD de la Nouvelle-Écosse, est maintenant député de Dartmouth – Cole Harbour.

« Jack Layton est un leader extraordinaire. Il nous a aidés à transmettre un véritable sentiment  d’espoir chez les électeurs et cela s’est senti dans nos comtés », a déclaré Robert dans son discours de victoire le soir des élections.

Alexandre Boulerice, conseiller aux communications du SCFP-Québec, fait partie de la remarquable vague du Québec comme nouveau député de Rosemont—La Petite-Patrie. Dans ses nouvelles fonctions, il compte se pencher sur les dossiers relatifs à la création d’emplois, la culture, l’intégration des immigrants, le réchauffement climatique, la recherche scientifique, le logement abordable et les transports en commun.

Ruth Ellen Brosseau, ancienne membre de la section locale 3011 du SCFP, a aussi fait partie de la vague néo-démocrate qui a balayé le Québec. En tant que nouvelle députée de Berthier-Maskinongé, Mme Brosseau a déclaré ce qui suit aux électeurs de son comté : « Je ferai en sorte que Ia voix des gens ordinaires comme nous soit entendue haut et fort à la Chambre des Communes. »

Sylvain Chicoine, un membre de la section locale 1186 du SCFP, personnel de soutien de l’Université de Montréal, élu dans Châteauguay—Saint-Constant, Québec.

Aussi au Québec, François Pilon, ancien vice-président de la section locale 4545 du SCFP, a été élu député de Laval-Les Îles. Résident de Laval depuis toujours, il travaille pour la Ville  depuis près de 25 ans. Il joue un rôle actif au SCFP depuis de nombreuses années et il a été vice-président de sa section locale pendant sept ans.

« C’est indescriptible », a affirmé François au journal The Gazette après avoir remporté l’élection par plus de 14 000 votes. « Cela changera certainement ma vie complètement … et pour le mieux. »

En Ontario, Rathika Sitsabaiesan, membre de la section locale 1281 du SCFP à l’Association étudiante de l’Université de Toronto, a été élue dans Scarborough-Rouge River. Rathika est une militante sociale, étudiante et syndicale de longue date. Elle joue un rôle actif à la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants, a été vice-présidente de l’Association des étudiants de l’Université de Carleton et a participé à la campagne « Justice 4 Justice » de l’Union internationale des employés des services.

« Les gens en avaient assez et voulaient du changement, et c’est ce que nous leurs donnerons », a promis Rathika dans son discours de victoire.