Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

 
VANCOUVER — Le 48econgrès annuel du SCFP-C.-B. prenait fin aujourd’hui. Plus de 500 délégués ont réélu le président Barry O’Neill pour un septième mandat et le trésorier Mark Hancock pour un quatrième. Ils ont également réélu les vice-présidents généraux Debbie Taylor, Paul Faoro, Cindy McQueen et Trevor Davies, en plus d’élire six vice-présidents régionaux et leurs suppléants, deux vice-présidents à la diversité et leurs suppléants, et enfin deux administrateurs.

En outre, le congrès a adopté un nouveau plan d’action de deux ans qui demande au SCFP-.B.C. d’engager ses membres dans des moyens de pression politiques et communautaires afin de défaire le gouvernement libéral de la province et d’élire les Néo-démocrates. Au fil des quatre jours du congrès, les délégués ont eu droit à des discours du président et du secrétaire-trésorier nationaux du SCFP, Paul Moist et Claude Généreux, de l’auteure Linda McQuaig; de la chef intérimaire de l’opposition officielle, la Néo-démocrate Dawn Black; enfin, du chef syndical sud-africain Gati Malete.

Le congrès avait pour thème « L’action communautaire, ça marche ! » Avant l’allocution de Mme Black, M. O’Neill a invité l’ancienne chef du NPD, Carole James, à monter sur scène pour que le SCFP-C.B. lui témoigne sa reconnaissance pour ses sept années de service au sein du parti. Elle a eu droit à deux ovations de la part des délégués.

Steve Hunt des Métallurgistes unis d’Amérique s’est joint à M. O’Neill pour rendre hommage à Angela Schira, ex-secrétaire-trésorière de la Fédération du travail de la C.-B., qui a pris sa retraite cette année. En la remerciant de son quart de siècle de dévouement au mouvement ouvrier, M. O’Neill a souligné que son rôle de mentor auprès de centaines de militantes se poursuit et qu’elle demeure une source d’inspiration pour tous les Britanno-Colombiens.

Les délégués ont adopté diverses résolutions qui engagent le SCFP-C.B.à l’action, par exemple en défendant un réseau public de centres de la petite enfance pour la province et le Canada ou encore en exigeant que le gouvernement libéral de la C.-B. recommence à financer décemment l’éducation.

Le congrès de l’an prochain se déroulera à Victoria

La composition du conseil d’administration du SCFP-C.B. pour 2011-2013 
 
Pour en savoir plus, veuillez contacter :
Clay Suddaby
Communications du SCFP
604-313-1138
Sur Twitter : @CupeBCNews