Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

 

Malartic, Québec – À Malartic hier soir, le conseil municipal a approuvé les ententes de principe intervenues la semaine dernière entre la Ville et les syndicats des employés cols bleus et cols blancs, affiliés au Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP-FTQ). Précisons que mercredi dernier, les quelque 25 syndiqués avaient eux-mêmes accepté les termes de ces nouveaux contrats de travail lors de deux assemblées générales distinctes.

D’une durée de cinq ans, les nouveaux contrats prévoient, tant pour les cols bleus que pour les cols blancs, des augmentations salariales annuelles de 2,5 %, 2,5 %, 3 %, 2,5 % et 2,5 %. Les nouvelles conventions collectives entrent en vigueur le 13 novembre 2010 et viendront à échéance le 12 novembre 2015.

Pour les cols bleus, la nouvelle entente prévoit d’autres améliorations, dont l’augmentation des primes de fin de semaine et de déneigement. Elle permet aussi l’octroi d’un poste à temps plein pour un salarié et la reconnaissance de son ancienneté.

Du côté des cols blancs, les dispositions concernant la perte d’ancienneté ont été revues.

Pour les deux groupes d’employés, les banques de congé maladie seront dorénavant établies en début d’année.

Les employés cols bleus sont membres de la section locale 335. Les employés cols blancs sont quant à eux regroupés au sein de la section locale 4224. Les deux syndicats locaux sont affiliés au SCFP.