Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

 
Des membres du SCFP de toute la province sont venus marcher, le 29 janvier, en appui aux travailleurs lockoutés de la U.S. Steel à Hamilton, en Ontario. Le contingent du SCFP consistait en six autobus pleins de syndicalistes; même le nouveau « bus rose » de la brigade volante du SCFP 966 était de la partie.

Cette manifestation syndicale constitue la plus grande du genre en Ontario depuis les Journées d’action de 1996 dirigés contre le gouvernement de Mike Harris. Les membres du SCFP se sont mêlés à la foule de militants qui a bloqué le centre-ville. Les organisateurs attendaient 6000 personnes, mais les évaluations mentionnent 9000 à plus de 10 000 personnes.

En novembre dernier, la U.S. Steel a lockouté ses travailleurs pour tenter de saborder leur régime de retraite. Sous-jacent au litige, on trouve l’incapacité de la société américaine à observer les mesures prises pour respecter la convention collective en place lorsqu’elle a acquis l’usine de Stelco, il y a maintenant plusieurs années.

Les manifestants ont accusé le gouvernement Harper de ne pas savoir protéger les emplois et régimes de retraite des travailleurs canadiens. Le syndicat des métallos et d’autres syndicats porteront ce message à Ottawa, le 1 mai, lors d’une manifestation sur la Colline Parlementaire.


· Regarder l’album photo du SCFP