Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Le SCFP portera la lutte contre l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’UE sur la scène européenne, la semaine prochaine, comme membre d’une délégation de Canadiens opposés à l’accord.  Une sixième ronde de négociations pour l’AECG aura lieu du 17 au 21 janvier, à Bruxelles.

Blair Redlin, expert du SCFP en politique commerciale, se rendra à Bruxelles et à Strasbourg avec le Réseau pour le commerce juste qui comprend plus d’une douzaine d’organisations environnementales, syndicales, autochtones, agricoles et de justice sociale contre les négociations de l’AECG, pour y rencontrer les décideurs européens et des groupes de la société civile.

Le SCFP et d’autres groupes s’opposent à l’accord, négocié derrière des portes closes par le gouvernement Harper et des représentants de l’UE.

Les enjeux clés sont :

  • les pouvoirs et les droits considérables accordés aux entreprises, au détriment de l’intérêt public;
  • les menaces de privatisation que l’AECG fait peser sur l’eau; 
  • les contraintes que l’AECG imposera aux pratiques de marchés publics, ainsi qu’aux politiques climatiques et environnementales, tant au Canada qu’en Europe.

  

La délégation inclut des représentants du Conseil des Canadiens, du Réseau autochtone pour l’environnement, du Syndicat national des cultivateurs et d’ATTAC-Québec.

Le Réseau pour le commerce juste suivra les négociations et rencontrera des parlementaires et des groupes de la société civile européens.

  

Pour en savoir plus, consultez scfp.ca ou écrivez à info@tradejustice.ca