Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Jour du Souvenir : le SCFP exige la restauration de la pleine pension pour les anciens combattants

Le 8 novembre, une lettre écrite par Paul Moist a été envoyée au Premier ministre Stephen Harper, exprimant son inquiétude sur le traitement des anciens combattants du Canada, en particulier ceux qui ont été blessés en servant leur pays. Dans la lettre, M. Moist demande à  M. Harper de restaurer la pleine pension pour les membres des Forces canadiennes blessés pendant qu’ils servaient en Afghanistan.

Les anciens combattants ont très clairement exprimé leurs préoccupations quant à la Charte des anciens combattants de 2006 et au passage de rentes à des montants forfaitaires pour ceux qui ont été blessés. L’honorable Jean-Pierre Blackburn, ministre des Anciens combattants, s’est engagé à agir dans ce dossier et le gouvernement fédéral a débloqué deux milliards de dollars pour la bonification des services et avantages accordés aux anciens combattants blessés.

Dernier repos pour les ambulanciers de Tofino

Samedi, le 6 novembre, Jo-Ann Fuller et Ivan Polivka, les deux ambulanciers paramédicaux décédés en travail le 19 octobre dernier, ont reçu un dernier hommage. Assistaient à l’émouvante cérémonie, des ambulanciers, pompiers, policiers et autres représentants de corps d’urgence de partout en Amérique du Nord, en plus des résidents de Tofino, en Colombie-Britannique.

La cérémonie s’est déroulée dans une tente érigée pour l’occasion sur le terrain de jeu de l’école du village, puisqu’aucun bâtiment n’était assez grand pour accueillir les 3 500 personnes venues rendre hommage aux défunts. Plus d’un millier de membres de corps d’urgence de partout au Canada et aux États-Unis, dont des centaines d’ambulanciers paramédicaux de la Colombie-Britannique ont participé à la procession. Des centaines de résidents de Tofino se sont massés le long des rues pour regarder silencieusement ce cortège.

John Strohmaier, président d’Ambulance Paramedics of BC, section locale 873 du SCFP, à côté de Paul Moist, président national du SCFP; Barry O’Neill, Mark Hancock et Paul Faoro, respectivement président, secrétaire-trésorier et vice-président général du SCFP-C.-B.; le directeur régional Robin Jones, lui-même ex-ambulancier représentait aussi le SCFP; et Ken Robinson, président du Syndicat des employés d’hôpitaux.

Un comité du SCFP s’attaque à la privatisation et à la sous-traitance des services publics

Les menaces qui pèsent sur les services publics partout au Canada ont été le point de mire de la deuxième réunion annuelle du Comité national de coordination sur la sous-traitance et la privatisation, tenue du 4 au 6 novembre, à Ottawa. Malgré les différents exemples cités, le message était clair – nos précieux services publics risquent de tomber entre les mains d’entreprises privées. Qu’il s’agisse de soins de santé, d’eau, d’égouts ou de garderies, de nombreux services sont menacés.

Les membres du Comité ont fait un bilan minutieux des élections municipales tenues dernièrement dans quatre provinces et ils ont promis de redoubler d’efforts pour collaborer avec les nouveaux conseils afin de protéger les services publics. Les membres ont élaboré des stratégies pour protéger les services et ont étudié de près des exemples de communautés qui collaborent entre elles. Ils veulent aussi sonner l’alarme dans leurs collectivités au sujet des effets possibles de l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne.

Rappel massif d’agents de bord mis à pied par Air Transat

Le syndicat représentant les agents de bord d’Air Transat a appris que des 343 de ses membres mis à pied en octobre et novembre, plus de la moitié, soit 183, seront rappelés le 1er décembre. Quant aux 160 autres, ils seront rappelés le 1er janvier. À cette bonne nouvelle s’ajoute celle de l’embauche d’environ 110 nouveaux agents de bord, qui seront en formation en janvier 2011 en vue d’être prêts à travailler à partir du 1er février.

Lorsqu’elles ont été annoncées en septembre, les mises à pied temporaires devaient être annulées au fil d’une période de rappel allant de la mi-décembre à la mi-mai. Finalement, à Montréal, 161 agents de bord d’Air Transat ont été mis à pied en octobre et novembre, et 126 d’entre eux seront rappelés le 1er décembre. À Toronto, il s’agit de 126 mises à pied et 27 rappels, et à Vancouver, on parle de 56 mises à pied et 30 rappels.

La nourriture préparée à l’hôpital est meilleure, affirment des résidents de Kingston

Dans un sondage mené auprès de résidents de la région, la très grande majorité des répondants pensent que la nourriture préparée localement est meilleure pour les patients du Kingston General Hospital (KGH). Huit personnes interrogées sur dix—ou 79 pour cent des répondants—ont affirmé que des services alimentaires locaux sont la solution à privilégier pour l’hôpital de Kingston parce qu’elle soutient les agriculteurs, les commerçants et les travailleurs locaux.

Lorsqu’on leur demandait s’ils approuvaient la façon dont KGH a géré le processus d’appel d’offres recommandant que presque toute la nourriture servie à l’hôpital soit achetée à Toronto, seuls huit pour cent des répondants disaient être d’accord. Le sondage révélait aussi que la plupart des résidents de Kingston appuieraient une solution de services alimentaires locaux, même si la sous-traitance coûterait moins cher.

Le KGH tentait de défendre sa décision de sous-traiter ses services alimentaires à Compass Group, une entreprise mondiale de traitement de nourriture basée à Toronto. Le conseil d’administration du KGH votera sur l’entente avec Compass à sa réunion du 23 novembre.

Le SCFP 374 demande au conseil de tenir compte de l’option publique

La section locale 374 du SCFP demande au maire et au conseil municipal de Sooke de lancer un appel d’offres ouvert et d’étudier une solution publique pour la prestation des services d’eaux potables et usées du district. Le district de Sooke a émis un communiqué de presse la semaine dernière annonçant qu’il amorçait des négociations pour conclure une entente de 21 ans avec EPCOR, l’actuel fournisseur de services de traitement des eaux usées de la ville. Il faut l’approbation des électeurs pour que le conseil entérine le contrat de 21 ans. Le district de Sooke demandera au personnel de préparer un règlement sur l’approbation électorale.

« La section locale 374 du SCFP verra à ce que le public soit au courant du coût exact de ce contrat à long terme de 21 ans », promet Trevor Davies, vice-président de la section locale 374 du SCFP.

Le SCFP dépose son Code de conduite

Dans une lettre conjointe adressée à tous les organismes détenant une charte du SCFP, le président national, Paul Moist et le secrétaire-trésorier national, Claude Généreux, annonçaient récemment le dépôt du nouveau Code de conduite du syndicat, un document dont l’objectif est d’assurer que tous les événements du SCFP sont accueillants et sécuritaires, afin que tous les membres y aient accès sans contrainte. Ce code s’appliquera aux congrès nationaux, aux conférences, aux formations, aux réunions et à tous les autres événements organisés par le SCFP national. Le code prévoit aussi un processus de traitement des plaintes pour comportement inapproprié.

Lisez le nouveau Code de conduite du SCFP à : http://scfp.ca/s44609635080fd/le-scfp-fait-la-promotion-de.

 

rks/sepb 491