Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.


Boucherville, QCMercredi dernier, le syndicat des employés cols blancs de Boucherville a conclu une entente de principe avec l’employeur pour renouveler la convention collective jusqu’au 31 décembre 2015. Les syndiqués étaient sans contrat de travail depuis le 31 décembre 2006. L’entente, jugée fort satisfaisante par le comité de négociation, sera soumise à la discussion et au vote des membres lors d’une assemblée générale qui aura lieu dans les prochaines semaines.

«Plus tôt cette année, notre syndicat a renouvelé les conventions collectives des cols blancs de Longueuil et de Saint-Lambert. Début septembre, nous avons décroché une entente de principe pour ceux de Brossard, qui se prononceront en assemblée générale le 13 octobre. Cette semaine, c’était au tour de Boucherville de s’entendre avec nous. Il ne nous reste plus qu’à conclure pour les cols blancs de Saint-Bruno-de-Montarville»,a déclaré Daniel Duval, président du SCFP 306.

Dans le cas de Boucherville, l’employeur voulait placer le régime de retraite sous sa juridiction immédiate, alors que la partie syndicale préférait le laisser dans le regroupement des Villes défusionnées de Longueuil (Boucherville, Brossard, Saint-Lambert et Saint-Bruno-de-Montarville). Pour dénouer l’impasse, une lettre d’entente sur le sujet sera signée afin de poursuivre les discussions.

«Parmi les Villes qui ont conclu une entente avec nous cette année, aucune n’a imposé de rapatriement du régime de retraite. La lettre d’entente que nous signerons avec Boucherville est, à notre avis, le modèle à suivre pour faire aboutir les négociations à Saint-Bruno», a conclu Daniel Duval.

Les quelque 75 employés cols blancs de Boucherville sont au service des citoyens à titre de bibliothécaires, préposés aux prêts, commis à l’administration, inspecteurs en bâtiment, préposés aux loisirs, préposés au service à la clientèle, secrétaires, techniciens, etc. Ils sont représentés par la section locale 306 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), qui représente aussi les cols blancs de Brossard, Longueuil, Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Lambert.

Le SCFP représente environ 70 pour cent de l’ensemble des employés municipaux au Québec. En plus du secteur municipal, le SCFP est présent dans 10 autres secteurs d’activité au Québec, dont la santé et les services sociaux, l›éducation, les transports urbain et aérien, l›énergie, les sociétés d›État et organismes publics québécois et les communications. Comptant au total près de 105 000 membres au Québec, il est le plus important syndicat affilié de la FTQ.

  

Renseignements :            

Carl Dubé
Conseiller SCFP
Cell. : 514 347-2476

Sébastien Goulet
Information SCFP
Cell. : 438-882-3756