Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Le président national du SCFP conférencier invité au congrès du NPD de T.-N.

Paul Moist était le conférencier invité du congrès du NPD de Terre-Neuve-et-Labrador, qui avait lieu cette année à St. John’s, du 1 au 3 octobre. Dans son discours, Paul Moist a parlé aux délégués des liens importants qui unissent les mouvements syndical et politique. Aussi à ce congrès, les néo-démocrates provinciaux ont rendu hommage au conseiller syndical du SCFP à la retraite Tom Mayo et à sa femme Mary en leur décernant un prix d’excellence pour l’ensemble de leurs réalisations et l’appui qu’ils ont toujours accordé au parti.


Un nouvel édifice pour le SCFP à Halifax

Le secrétaire-trésorier national du SCFP était présent à l’ouverture, ce lundi 27 septembre, à Halifax, du nouveau bureau régional pour l’Atlantique. Il s’agit du premier édifice syndical à ouvrir ses portes, dans cette région, qui obtient la certification LEED. En plus de M. Généreux, plusieurs dignitaires étaient présents, notamment la ministre provinciale de la Nouvelle-Écosse Marilyn More et des dizaines d’autres membres du SCFP, du personnel et des retraités du SCFP.


Un arbitre limite la sous-traitance dans la région de Regina

Le 29 septembre, un arbitre a jugé que l’autorité régionale de la santé de Regina Qu’Appelle ne pourra pas sous-traiter les chirurgies et les épreuves diagnostiques après 2013 parce qu’il est plus économique, à long terme, d’effectuer le travail dans le réseau de santé public. Le gouvernement de la Saskatchewan avait demandé aux régions de Saskatoon et de Regina de conclure des « ententes avec des tiers » pour accroître le nombre de procédures et réduire les délais d’attente.

Le SCFP a renvoyé la question en arbitrage accéléré en août, après que l’organisme régional eut signé un contrat avec Omni Surgery Centre, une clinique de chirurgie privée de Regina, pour effectuer jusqu’à 500 chirurgies du genou et dentaires d’ici la fin de l’exercice. La région a aussi dit vouloir signer un contrat de quatre ans et demi pour les tomographies par ordinateur et un autre contrat à plus long terme pour les interventions chirurgicales.

Sinda Cathcart, présidente de la section locale 3967 du SCFP, qui représente les fournisseurs de soins de santé de la région, a affirmé que les mesures de l’employeur contreviennent à leur convention collective. En vertu de l’article 6.02 de cette convention, l’employeur ne peut sous-traiter les services de santé que si cette sous-traitance donne lieu à d’importantes économies.


Sœurs par l’esprit invite les membres du SCFP à ses vigies du 4 octobre

Le 4 octobre, l’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) tiendra des vigies Sœurs par l’esprit sur la Colline du Parlement à Ottawa et dans plusieurs collectivités du pays. Ces vigies visent à rendre hommage aux femmes et aux filles autochtones disparues ou assassinées, à soutenir les familles endeuillées et à les aider à guérir, ainsi qu’à favoriser un changement social qui mettra fin à cette situation intolérable.

Pour en savoir plus sur les vigies Sœurs par l’esprit et des photos des vigies précédentes, consultez : http://www.nwac.ca/programs/sis-vigils.

 

Le conseil de la Galerie d’art de Vancouver rejette deux motions sur la transparence

Le 29 septembre, le conseil de la Galerie d’art de (Vancouver Art Gallery ou VAG) a rejeté deux motions présentées à son assemblée générale annuelle par des membres de la section locale 15 du SCFP, qui sont aussi membres de la Galerie. Les motions invitaient la VAG à divulguer volontaire-ment chaque année sur son site Web la rémunération totale de chaque employé gagnant plus de 75 000 $ par année ainsi que tous les paiements faits aux fournisseurs de biens et services. En outre, les motions demandaient que soient rendues publiques les dépenses engagées depuis le 1er janvier 2010 pour l’obtention de l’emplacement du parc Larwill afin d’y construire une nouvelle Galerie d’art de Vancouver.

Paul Faoro, président de la section 15 du SCFP et membre de la Galerie, a présenté les deux motions sur la transparence du conseil à la mi-août. « Chaque municipalité, société d’État et conseil scolaire de la province se conforme tous les ans à la loi sur l’information financière (Financial Information Act) de la Colombie-Britannique, mais la VAG refuse de publier ce genre de renseignement, » a expliqué Paul Faoro.


Grande manifestation à Bruxelles contre les mesures d’austérité européennes

Le 28 septembre, plus de 100 000 syndicalistes provenant de tous les coins de l’Europe ont envahi les rues de Bruxelles pour dénoncer les mesures d’austérité qui, si les gouvernements maintiennent le cap, auront des effets sociaux et économiques désastreux. Des manifestations nationales parallèles ont eu lieu partout en Europe, notamment en Espagne, où il y a eu grève générale, et en Italie, en France, au Portugal, en Lituanie, en Lettonie, en Allemagne, à Chypre, en Serbie, en Pologne, en Finlande et en Irlande.  Des manifestations avaient déjà été organisées à Bucarest et à Prague, où se sont rassemblées plus de 20 000 et 40 000 personnes respectivement.

Plus de 100 activités ont déjà été signalées sur le site Web Journée mondiale pour le travail décent, qui fait le suivi des activités organisées par des syndicats d’ici au 7 octobre prochain. Une grande conférence internationale, qui aura lieu la semaine suivante à Genève, portera sur les moyens à prendre pour contrer la menace que fait peser sur des services publics de qualité l’obsession grandissante des gouvernements à l’égard de la mise en œuvre de mesures d’austérité, sans réfléchir aux conséquences de ces mesures sur la cohésion sociale et sur l’emploi.

Des militants du SCFP en conférence régionale à North Bay

Des présidents et militants de sections locales du SCFP de tout le Nord de l’Ontario se sont réunis à North Bay, du 29 septembre au 1 octobre, pour participer à la Conférence du SCFP du Nord de l’Ontario. Le thème de la conférence était « Unifier le Nord ».

Les orateurs invites qui ont été inclus sont le président national du SCFP Paul Moist, le président du SCFP-Ontario Fred Hahn et le vice-président régional du Nord de l’Ontario Henri Giroux (qui est aussi candidat aux élections municipales de Powassan), avec un mot de bienvenue du maire de North Bay, Vic Fedeli. Le 1er octobre, il y avait une discussion d’experts avec la députée fédérale Carol Hughes et le député provincial Gilles Bisson.


Entente de principe à la Société de transport de Trois-Rivières

Le 29 septembre, après-midi, le syndicat des employés de la Société de transport de Trois-Rivières (STTR) a conclu une entente de principe avec l’employeur pour renouveler la convention collective. L’entente sera présentée et soumise au vote des membres en assemblée générale dimanche prochain, 3 octobre. Les représentants syndicaux attendront la décision des membres pour commenter le contenu de l’accord.

Sans contrat de travail depuis le 31 décembre 2008, les syndiqués avaient voté en mars dernier à 98 pour cent en faveur d’un mandat de grève. Durant la journée du 8 septembre dernier, ils ont délaissé leurs uniformes comme moyen de pression pour accélérer les négociations. La section locale 4115 du SCFP représente les chauffeurs d’autobus, les mécaniciens et le personnel de bureau, soit au total 120 employés de la STTR. En plus du transport urbain et adapté, les chauffeurs de la STTR assurent aussi le transport scolaire.


Port de Montréal : les débardeurs entérinent l’entente de principe

Réunis en assemblée générale le 23 septembre, les membres du Syndicat des débardeurs du port de Montréal ont adopté à 94 pour cent, conditionnellement à quelques corrections, l’entente de principe renouvelant leur convention collective jusqu’au 31 décembre 2012. Cela survient deux semaines après la signature de l’entente avec l’Association des employeurs maritimes et deux mois après la levée du lock-out qui avait paralysé le port pendant cinq jours cet été.

Les clauses salariales négociées prévoient des hausses allant de 1,5 à 2,5 pour cent pour les années 2009 à 2012. Pour aider l’employeur à réaliser des économies, les syndiqués ont accepté un nouveau programme de départs volontaires à la retraite. Quant au régime de sécurité salariale, qui compense la disponibilité constante et les horaires irréguliers, des aménagements ont été prévus pour en contrôler les coûts.


Mandat de grève pour le SCFP 2424 à l’Université Carleton

Le 28 septembre, les travailleurs de l’Université Carleton ont accordé, dans une proportion de 83 pour cent, un mandat de grève à leurs représentants syndicaux afin d’obtenir une convention collective équitable. Ces quelque 800 professionnels, techniciens et employés de bureau que représente le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) sont sans contrat de travail depuis le 30 juin.

Les points toujours en litige concernent le régime de retraite et la sécurité d’emploi. Le syndicat exige l’assurance que le régime ne se fera pas gruger à l’avenir. Elle demande aussi qu’on protège les emplois contre l’impact négatif éventuel, si l’Université décidait de sous-traiter les services et cours aux étudiants internationaux.


Les professionnels de l’apprentissage des jeunes enfants de Halton votent pour joindre le SCFP

Le 23 septembre, les professionnels de l’apprentissage des jeunes enfants du Conseil scolaire catholique de Halton se sont prononcés par vote pour se joindre au SCFP. Le vote de représentation tenu cette semaine contribuera à assurer la réussite du nouveau programme d’apprentissage des jeunes enfants de la province.

Le SCFP entreprendra maintenant la négociation avec le conseil de façon à assurer que les éducateurs de la petite enfance qui font leur entrée dans le système pourront profiter des mêmes droits et protections que les professionnels de l’apprentissage des jeunes enfants des autres juridictions où des ententes en lien avec la TDP ont été conclues.


Portrait d’action politique : Tom Baker, candidat au conseil scolaire du district de Halton

Tom Baker, spécialiste de l’évaluation des emplois au SCFP, est candidat au poste de conseiller des quartiers 2 et 4 du conseil scolaire du district de Halton. Les élections auront lieu le 25 octobre 2010. Une des principales questions qu’il souhaite aborder est la protection de l’éducation publique. Selon l’étude sur l’efficacité scolaire de 2008-2009 du conseil scolaire du district de Halton, nombre d’enfants ne se sentent pas en sécurité à l’école. En outre, les résultats du test d’alphabétisation dans les écoles secondaires de l’Ontario montrent que les compétences en alphabétisation stagnent. Fait incroyable, un cinquième de nos élèves de la 10e année pourraient ne pas obtenir leur diplôme d’études secondaires.


Portrait d’action politique : Henri Giroux au conseil municipal de Powassan, en Ontario

Henri Giroux, vice-président régional pour le nord de l’Ontario et membre du conseil exécutif national du SCFP, se présente au poste de conseiller municipal à Powassan, en Ontario. Il veut défendre les services publics et promouvoir les valeurs sociales et démocratiques traditionnelles dans la collectivité. Dans le passé, il a aidé à organiser et à participer à maintes campagnes en appui à la santé, à l’anti-privatisation et à l’interdiction de l’eau embouteillée, entre autres choses.
 

rks/sepb 491