Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.


Le 29 septembre, après-midi, le syndicat des employés de la Société de transport de Trois-Rivières (STTR) a conclu une entente de principe avec l’employeur pour renouveler la convention collective. L’entente sera présentée et soumise au vote des membres en assemblée générale dimanche prochain, 3 octobre. Les représentants syndicaux attendront la décision des membres pour commenter le contenu de l’accord.

Sans contrat de travail depuis le 31 décembre 2008, les syndiqués avaient voté en mars dernier à 98 pour cent en faveur d’un mandat de grève. Durant la journée du 8 septembre dernier, ils ont délaissé leurs uniformes comme moyen de pression pour accélérer les négociations.

La section locale 4115 du SCFP représente les chauffeurs d’autobus, les mécaniciens et le personnel de bureau, soit au total 120 employés de la STTR. En plus du transport urbain et adapté, les chauffeurs de la STTR assurent aussi le transport scolaire.

Le SCFP compte environ 5 500 membres dans le transport urbain au Québec. En plus de ce secteur d’activité, le SCFP est présent dans dix autres secteurs, entre autres, la santé et les services sociaux, l’éducation, les municipalités, l’énergie, le transport aérien et les communications. Comptant au total près de 105 000 membres au Québec, il est le plus important syndicat affilié de la FTQ.