Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

In memoriam

Le Conseil exécutif national a observé une minute de silence à la mémoire de cinq membres de notre famille du SCFP.  La consœur Shirley Carr, ancienne présidente du CTC, de 1986 à 1992, et ancienne vice-présidente générale du SCFP, a été la première femme à diriger une centrale syndicale, non seulement au Canada, mais aussi ailleurs dans le monde.  Sont aussi décédés le confrère Brodie Schwartz (section locale 255), qui a trouvé la mort dans un accident de travail, le confrère Terry Shackleton (section locale 4222), le confrère George Cole, retraité du SCFP, et la consœur Elva (Ginger) Dunkley, retraitée du SCFP.

Résolution du SCFP – Opposition à la vente de la Société de potasse de la Saskatchewan

Les membres du Conseil ont approuvé à l’unanimité une résolution exigeant du gouvernement Harper qu’il rejette la prise de contrôle par des intérêts étrangers de la Société de potasse de la Saskatchewan.  La potasse est une ressource importante pour l’économie de la Saskatchewan et du Canada dans son ensemble.  À l’heure actuelle, la Société de la potasse est menacée par une prise de contrôle hostile de la multinationale BHP Billiton.  En même temps, le gouvernement chinois attend dans les coulisses pour mettre la main sur l’entreprise canadienne.

La résolution du Conseil exécutif demande au gouvernement Harper d’inclure des audiences publiques et une divulgation complète dans tout processus d’examen des propositions de prise de contrôle étrangère; de préciser les avantages pour les Canadiens; et de modifier la loi pour permettre à Investissement Canada de faire enquête sur les ententes avec des sociétés multinationales avant toute approbation de prise de contrôle.  Ces exigences visent à faire en sorte que les décisions sur l’avenir des industries primaires canadiennes soient prises au Canada par des Canadiens.

 Finances

Le confrère Généreux, secrétaire-trésorier national, a signalé que même si la récession a eu des effets sur la croissance des revenus, le SCFP l’avait prévu dans son budget et la situation financière du syndicat demeure solide.  Le Conseil exécutif national a approuvé 16 campagnes à frais partagés, pour un total de 377 157,73 $.  Les membres ont aussi approuvé 18 demandes d’aide pour des frais judiciaires et d’arbitrage, pour un total de 439 438,66 $.

Une entente d’achat-location pour le bureau du SCFP de Rouyn-Noranda a également été approuvée, ce qui apprécie encore davantage l’avoir de nos membres.  Le confrère Généreux a précisé que la politique visant à acheter les bureaux du SCFP plutôt que de les louer permet au syndicat d’économiser un peu plus de 1 million de dollars chaque année en frais d’exploitation.

Climat économique pour les négociations

Le confrère Toby Sanger, économiste principal du SCFP, a présenté son rapport trimestriel sur l’économie.  Il a fourni une analyse montrant que les craintes au sujet du déficit, de la dette et de la démographie servent à justifier les compressions dans le secteur public et que les menaces qui pèseraient sur le système de santé et les régimes de retraite publics sont très exagérées.  Dans les faits, les coûts de l’emprunt public ont continué à diminuer et les niveaux d’endettement demeurent raisonnables.  Ensemble, ces facteurs ajouteront l’équivalent de deux points de pourcentage du PIB aux dépenses publiques au cours des vingt prochaines années.

Pourtant, les négociations dans le secteur public sont plus difficiles et plus dures, car les gouvernements provinciaux tentent d’imposer aux tables de négociation le coût des déficits et des baisses d’impôt.  L’augmentation salariale moyenne au cours du deuxième trimestre de 2010 se situait à 1,8 % pour les travailleurs du secteur public, comparativement à 2,5 % pour ceux du secteur privé.  En même temps, l’inflation s’est accélérée avec l’instauration de la TVH en Ontario et en Colombie-Britannique et les hausses des prix de l’énergie.

Pour de plus amples détails, consultez le rapport trimestriel à www.scfp.ca.

 Nominations

Le SCFP accueillera son nouveau directeur général des ressources humaines, André Latour, après la ratification de sa nomination par le Conseil exécutif national.  Les nominations suivantes seront aussi ratifiées : Brian Atkinson, directeur régional de l’Ontario; Jacquie Bramwell, directrice régionale de l’Atlantique; Robin Jones, directeur régional de la Colombie-Britannique; Pam Beattie, adjointe exécutive, bureau du président national; et Pat Daley, adjointe exécutive, bureau du secrétaire-trésorier national.

En outre, le Comité exécutif national a ratifié les nominations de Daria Ivanochko, directrice adjointe, organisation et services régionaux; Michel Bibeault, directeur régional adjoint du Québec; André Lamoureux, directeur régional adjoint de l’Ontario; et Linda Thurston-Neeley, directrice régionale adjointe de l’Ontario.


 :jvp/sepb 491