Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.


Le SCFP présent au Congrès mondial de l’eau pour promouvoir les services d’eau publics

Le Congrès mondial des ressources de l’eau de l’AIRE 2010 s’est déroulé du 19 au 24 septembre à Montréal. Le SCFP a participé à l’exposition et était le seul syndicat présent au salon commercial dominé par des représentants de l’industrie.

L’Association internationale des ressources en eau regroupe des particuliers et des professionnels de l’eau de partout dans le monde et tient son congrès tous les deux ans. Au Canada, les partenaires de l’événement étaient l’Association canadienne des eaux potables et usées (ACEPU) ainsi que l’Association canadienne sur la qualité de l’eau (ACQE).

La présence du SCFP était particulièrement importante puisque la question de la privatisation a dominé une part importante du programme du congrès.

Les conférenciers principaux incluaient Pedro Pablo Errazuriz, président du conseil d’administration du service d’eau privatisé Essbio au Chili, qui a affirmé ceci : « Mon objectif était de faire la lumière sur l’expérience du Chili et les avantages d’un exploitant privé. »

Il est intéressant de noter que le Régime de retraite des enseignants de l’Ontario (Teachers) figure parmi les investisseurs dans Essbio, entreprise d’eau privée.

Pour sa part, Arjun Thapan, conseiller spécial en matière d’infrastructure et d’eau pour la Banque asiatique de développement, a affirmé dans son discours liminaire que « les services d’eau doivent être considérés comme des entreprises ».

Le SCFP a participé à la séance de discussion de la Global Private Operators Alliance (GWOPA) organisée par UN Habitat, la Commission d’épuration des eaux usées du Grand Moncton et l’Association canadienne des eaux potables et usées (ACEPU). Ce fut une bonne occasion pour le SCFP de se faire entendre sur les partenariats public-public au Canada et partout ailleurs dans le monde.

Le SCFP a participé à la manifestation organisée par le Conseil des Canadiens devant le site du Congrès mondial des ressources de l’eau, où une bannière portant le message « L’eau publique est un droit humain » a été présentée. Des membres de la section locale 429 du SCFP se sont joints au Conseil pour dénoncer l’ordre du jour corporatiste du Congrès mondial des ressources de l’eau.

Le SCFP a lancé un message clair au Congrès mondial des ressources de l’eau : tout le monde bénéficie de services d’eau dont la propriété, la gestion et l’exploitation sont publiques. Ce sont les gouvernements – et non les entreprises – qui doivent être responsables de veiller à nos ressources en eau, et ils doivent s’abstenir d’en faire le commerce, la vente ou l’exportation!