Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

  

Congrès mondial de l’énergie

Le Congrès mondial de l’énergie a eu lieu cette année à Montréal du 12 au 16 septembre dernier. Le SCFP était présent au Congrès tout comme à l’exposition qui l’accompagnait. Ce forum planétaire regroupait essentiellement les grandes industries privées, mais des sociétés publiques, des groupes de la société civile et quelques syndicats étaient également présents. Fait à noter, le SCFP était le seul syndicat ayant un kiosque dans la salle d’exposition.

Parmi les plus de 3000 délégués, on retrouvait le président national du SCFP, Paul Moist, le secrétaire-trésorier national, Claude Généreux, et d’autres délégués du SCFP, qui ont assisté à la plupart des délibérations en plénière et en ateliers.

Le congrès touchait de très nombreux enjeux, dont la demande croissante d’énergie, les énergies alternatives comme l’éolien, la réduction de la pollution et des GES (notamment causés par les combustibles fossiles et le nucléaire), le droit à l’énergie des pays et des personnes pauvres, etc. En écoutant certains leaders de l’industrie, cependant, il est clair qu’il y aura de nouveaux défis pour les services publics avec les pressions que l’entreprise privée fait en faveur de la privatisation, de la déréglementation, et du libre-échange.

 Pour le SCFP, nos priorités sont claires :

  • conserver la production, le transport et la distribution d’électricité le plus possible dans le secteur public ;
  • protéger l’environnement, réduire la pollution et les gaz à effet de serre par des technologies plus vertes et des énergies alternatives ;
  • avoir un plan à long terme pour assurer la sécurité énergétique du pays ;
  • implanter des mesures d’efficacité énergétique ;
  • avoir des programmes de formation et de juste transition pour les travailleurs.
  •  

Rencontre du secteur au sein du SCFP

En marge du Congrès, l’ensemble des syndicats du SCFP actifs dans le domaine de l’énergie (notamment mais non exclusivement les sociétés d’État au Manitoba, en Ontario et au Québec) en ont profité pour tenir une rencontre. Celle-ci a permis d’échanger des informations et des stratégies de négociation. La rencontre a également été une occasion de réfléchir à des enjeux communs, à l’aide de conférenciers invités. Les syndicats d’Hydro-Québec membres du SCFP, qui organisaient l’événement ont eu droit à des félicitations bien méritées.

Parmi les thèmes abordés lors de cette rencontre de secteur, il y avait : une étude comparative de la tarification entre les provinces canadiennes et entre d’autres pays ; une présentation des opportunités dans le secteur éolien ; une présentation des enjeux dans le secteur nucléaire ; une réflexion sur l’utilisation de l’électricité (versus le pétrole) dans nos moyens de transport.

Les syndicats de l’énergie affiliés au SCFP ont convenu de tenir une autre rencontre en juin 2011, pour discuter d’enjeux commun.