Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Le gouvernement Stelmach s’oppose à la bonification du Régime de pensions du Canada (RPC) pour les retraités. Pourtant, une grande majorité d’Albertains appuieraient une hausse du RPC, selon un sondage réalisé pour le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

Environ 66 pour cent des Albertains appuieraient les gouvernements fédéral et provincial s’ils augmentaient les prestations du RPC. Seuls 19 pour cent s’y opposeraient; 15 pour cent ne savent pas.

« Cet appui massif envoie un signal fort, affirme Paul Moist, président national du SCFP : les Albertains souhaitent que leur gouvernement participe à une solution à la crise des revenus de retraite qui touche tant de Canadiens. Nous avons tous droit à un revenu de retraite sûr et décent. De nombreux experts voient la hausse du RPC comme la solution la plus économique et sécuritaire d’aider les Canadiens à épargner en vue de leur retraite. »

À quelques différences près, ce sondage démontre un appui pour la hausse du RPC, peu importe la région, le statut d’emploi, le sexe et le revenu familial. Les deux tiers des répondants qui soutiennent le Parti conservateur de Stelmach appuient la hausse, tout comme une proportion similaire de partisans du parti Wildrose Alliance.

Plus tôt cet été, les ministres des Finances fédéral et provinciaux ont accepté d’étudier une modeste hausse graduelle et entièrement financée des prestations du RPC. À ce jour, l’Alberta est la province la plus fortement opposée à cette option. Une modification du RPC requiert l’appui des deux tiers des assemblées législatives provinciales représentant les deux tiers de la population.

M. Moist affirme que le SCFP, outre la bonification du RCP, appuie une hausse du Supplément de revenu garanti (SRG) pour relever des centaines de milliers d’aînés au-dessus du seuil de la pauvreté.

Environics Research Group a réalisé le sondage auprès de 931 Albertains entre le 12 et le 24 août.

Le SCFP forme le plus grand syndicat canadien. Il compte plus de 600 000 membres à travers le pays, dont 30 000 en Alberta.
  

Pour en savoir plus :

Stephen Howard
Directeur des communications du SCFP
Tél. : (613) 889-0517