Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.


Le 13 septembre, au terme d’un scrutin secret qui a duré toute la journée, les membres du syndicat des chauffeurs d’autobus de la Société de transport de Laval (STL) ont très largement choisi le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP). Le vote en faveur du SCFP a été sans équivoque, 446 des 497 syndiqués se sont exprimés, 396 membres ont appuyé le SCFP, soit 88,5 pour cent du total des membres.

Les chauffeurs d’autobus de la STL rejoignent ainsi l’ensemble de leurs collègues de la grande région métropolitaine, comme ceux de la Société de transport de Montréal (STM) et ceux du Réseau de transport de Longueuil (RTL) tous affiliés au SCFP. Il s’agit d’un tournant majeur pour les chauffeurs de la STL qui étaient membres de la CSN depuis 42 ans.

Le président du syndicat des chauffeurs de la STL, Richard Ouimet, a expliqué que, plus que toute autre chose, c’est «le manque de services adéquats qui a poussé les chauffeurs à chercher une autre affiliation syndicale».

À la direction du SCFP, on s’est réjoui du choix des chauffeurs de la STL. La présidente du SCFP-Québec, Lucie Levasseur, a pour sa part salué «l’arrivée de ce nouveau groupe qui renforce la représentativité du SCFP dans le secteur du transport en commun».

Le directeur québécois du SCFP, Michel Bibeault, qui connaît bien ce secteur pour y avoir travaillé de nombreuses années, a mentionné que «le SCFP a une connaissance profonde du secteur du transport urbain, [que] plusieurs de ses conseillers ont travaillé dans ce secteur et qu’ils seront à même de partager leur expertise au profit des chauffeurs de la STL dans les mois et les années qui viennent.»

Avec l’ajout des chauffeurs de Laval, le SCFP représente plus de 6 000 membres dans le transport urbain au Québec. En plus de ce secteur d’activité, le SCFP est présent dans dix autres secteurs, entre autres, la santé et les services sociaux, l’éducation, les municipalités, le transport aérien et les communications. Comptant au total près de 105 000 membres au Québec, il est le plus important syndicat affilié de la FTQ.