Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.


Les syndiqués de TELUS au Québec viennent de voter à 95,7 pour cent en faveur de l’entente de principe intervenue le 18 juin dernier. Le 4 août à Rimouski, une quinzième assemblée générale a conclu une tournée intensive de ratification. Au cours des quatre dernières semaines, 53,9 pour cent des quelque 1 000 membres ont pris part au vote sur la Côte-Nord, en Gaspésie, en Beauce, dans la région de Québec, à Montréal et dans le Bas-Saint-Laurent.

« Notre parcours de négociation a été long et mouvementé, mais la persévérance de nos membres et de nos négociateurs a porté ses fruits. Nous sommes très heureux d’avoir atteint nos objectifs et d’aborder l’automne avec un nouveau contrat de travail », a déclaré Diane Gagné, présidente du syndicat.

La nouvelle convention collective s’applique du 1 janvier 2010 au 31 décembre 2014. La négociation a porté essentiellement sur les salaires, la sous-traitance et les assurances collectives. Elle avait débuté en octobre 2009 sous le thème « Pour notre avenir, nos emplois, nos conditions, agissons ». À partir de la mi-février, les échanges ont continué en présence d’un médiateur, pour se conclure en juin avec l’aide d’un conciliateur et la participation de M. Steve Bédard, vice-président, relations de travail (Burnaby), ainsi que de M. François Cliche, vice-président, ressources humaines (Montréal).

Le Syndicat québécois des employés de TELUS, section locale 5044 du SCFP, regroupe près de 1 000 salariés répartis sur l’ensemble du territoire québécois. Ce sont des agents du centre d’appels compétitifs ainsi que des employés de bureau, de métier et de conciergerie.

TELUS est l’une des plus importantes sociétés de télécommunications au Canada.

Comptant 7 250 membres dans les communications au Québec, le SCFP est présent dans plusieurs autres secteurs, notamment la santé et les services sociaux, l’éducation, les transports urbain et aérien, les sociétés d’État et organismes publics québécois, l’énergie et les municipalités. Avec près de 105 000 membres, le SCFP est le plus important affilié de la FTQ.