Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Malgré un contexte financier difficile, le Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal (SCFP-FTQ) a conclu hier une entente de principe avec l’Office municipal d’habitation de Montréal pour le renouvellement de la convention collective de ses quelque 225 cols blancs. Le contrat de travail était échu depuis le 31 décembre 2008.

Le comité syndical de négociation est plus que satisfait des résultats puisque, globalement, cette entente de principe répond aux préoccupations des membres et atteint les objectifs de la négociation. Ainsi, en plus des clauses à incidence monétaire, la fluctuation récente du coût des primes d’assurance collective a fait l’objet de discussions, ce qui a permis une baisse significative des coûts pour les membres depuis la prise d’effet du nouveau contrat d’assurances, le 1er juillet 2010. De plus, les parties se sont entendues sur un nouveau plan d’évaluation des emplois qui fait maintenant l’objet de travaux.

En raison de la période des vacances estivales, c’est l’automne prochain que l’exécutif syndical prévoit présenter le contenu de l’entente à ses membres et en recommander l’adoption. Les détails de l’entente seront rendus publics à la suite de ces consultations.

Le SFMM (SCFP-FTQ) représente plus de 10 000 cols blancs œuvrant au sein de la fonction publique et parapublique montréalaise. Ces membres travaillent tant à la Ville de Montréal, dans les 12 villes reconstituées sur le territoire montréalais qu’au sein des sociétés paramunicipales comme la Société du Parc Jean-Drapeau, la Société d’habitation et de développement de Montréal (SHDM), l’Office municipal d’habitation de Montréal (OMHM), la Corporation Anjou 80, Stationnement de Montréal ainsi que pour la firme privée Le Parc Six Flags Montréal (la Ronde).

En plus du secteur municipal, le SCFP est présent dans dix autres secteurs d’activités au Québec, entre autres, la santé et les services sociaux, l›éducation, les universités, les transports urbain et aérien, l’hydroélectricité, les sociétés d›État et organismes publics québécois ainsi que les communications. Le SCFP est aussi le plus important syndicat affilié de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ).