Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.


À 20 h le 22 juillet, le Syndicat des débardeurs du port de Montréal a décroché une entente prévoyant la fin du lock-out. Au terme d’une journée d’intenses négociations, la section locale 375 du SCFP a signé un protocole de retour au travail avec l’Association des employeurs maritimes (AEM). Les quelque 900 débardeurs étaient privés de travail par l’employeur depuis le lundi 19 juillet.

L’entente a été présentée aux membres du Syndicat des débardeurs pour leur approbation, lors d’une assemblée générale spéciale aujourd’hui. L’entente a été approuvée et le protocole de retour au travail a été adopté par les membres du syndicat à 11 h 30. L’entente prévoit la reprise du travail à partir du samedi 24 juillet, à 8 h.

Les deux parties vont reprendre les négociations lundi prochain. Pour faciliter ces négociations, les deux parties ont accepté de lever tout moyen de pression jusqu’au 3 septembre. Par consentement mutuel, cette période pourrait être étendue de 45 jours.

« Nous sommes très heureux d’avoir persuadé l’AEM de cesser son lock-out. La crise découlant de la paralysie du port est réglée. Avec l’approbation de nos membres, nous pourrons passer à l’étape suivante : négocier intensivement dès lundi prochain une nouvelle convention collective », a déclaré Daniel Tremblay, président du Syndicat des débardeurs du port de Montréal (section locale 375 du SCFP).

Les débardeurs du port de Montréal, membres de la section locale 375 du SCFP, sont sans contrat de travail depuis le 31 décembre 2008. Le SCFP est le principal syndicat dans le secteur du débardage au Québec. Les débardeurs des ports de Montréal, Québec, Matane, Contrecœur, Sorel-Tracy, Bécancour et Trois-Rivières sont affiliés au SCFP. Le SCFP est aussi le plus important syndicat affilié de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ).