Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Le 1er mai à Port-au-Prince pour Claude Généreux

Le secrétaire-trésorier national du SCFP a participé avec neuf autres syndicalistes des Amériques à une visite de solidarité en Haïti du 30 avril au 6 mai. 

La délégation, organisée par l’Internationale des services publics (ISP), a participé à Port-au-Prince à la manifestation du 1er mai, Fête internationale des travailleuses et des travailleurs.

Les autres activités prévues comprenaient des visites dans les régions affectées, la distribution de kits de secours et la planification de bureaux syndicaux adéquats.


Paul Moist intervient sur la Colombie en comité parlementaire

Le président national du SCFP, Paul Moist, a soutenu le 6 mai devant un comité parlementaire sur le commerce que l’incapacité de la Colombie à tenir des élections libres et équitables en mars démontre bien que l’on ne peut faire confiance à ce gouvernement pour rendre compte de manière crédible de sa propre situation en matière de droits de la personne.

L’obligation pour la Colombie de signaler les violations des droits fondamentaux s’inscrit dans un projet d’amendement proposé par le critique libéral en matière de commerce Scott Brison dans le but d’en arriver à un accord de libre-échange entre le Canada et la Colombie (projet de loi C-2).

Un rapport de la Mission internationale d’observation électorale en Colombie, révélait une corruption à grande échelle aux récentes élections tenues dans ce pays.  Le rapport troublant montre la participation de groupes armés illégaux aux élections; l’achat de votes et l’intimidation des électeurs; un financement de campagne illégal, notamment avec les profits du narcotrafic; et la manipulation de bénéficiaires de programmes sociaux à qui l’on a fait croire que leur financement prendrait fin s’ils ne votaient pas pour un candidat plutôt qu’un autre.


Déjà mis à mal, le système de soins à domicile de l’Ontario est une fois de plus menacé alors que les libéraux lèvent l’interdiction de la soumission en régime de concurrence, disent le SCFP et la Coalition ontarienne de la santé !

En Ontario, le moratoire sur la soumission en régime de concurrence est échu et le gouvernement a décidé de ne pas renouveler l’interdiction.  C’est l’avertissement lancé par des dirigeants syndicaux, des experts du secteur de la santé, des travailleurs et des bénéficiaires de services de soins à domicile à l’occasion d’une conférence de presse tenue le 6 mai.

La conférence de presse s’inscrivait dans le cadre d’une tournée provinciale des médias organisée par le SCFP-Ontario en partenariat avec la Coalition de la santé de l’Ontario.  L’élément central de cette tournée est un document vidéo produit par le SCFP-Ontario présentant des entrevues avec de véritables travailleurs des soins à domicile, des familles et des bénéficiaires de soins de partout en Ontario.

Le SCFP-Ontario et la Coalition de la santé de l’Ontario demandent que le moratoire sur la soumission en régime de concurrence dans les soins à domicile soit reconduit et que le gouvernement s’attaque à la reconstruction d’un système de soins à domicile directs plutôt que de poursuivre l’expansion du régime de sous-traitance qui avait été mis sur pied par le gouvernement conservateur de Mike Harris.

Pour visionner la vidéo, rendez-vous sur : http://www.leslievilleproduction.ca/share/CUPE/HC.wmv   (Pas disponible en français)


Il est temps de bonifier le RPC

Le 3 mai, quelques centaines de personnes sont venues de tout le Lower Mainland pour faire part de leur expérience et plaider en faveur d’une meilleure sécurité à la retraite dans le cadre d’un forum sur le système de revenu de retraite du Canada. 

À l’assemblée publique qui a duré trois heures et demie, à Richmond, en Colombie-Britannique, les députés conservateurs Diane Ablonczy, Ted Menzies et Alice Wong ont entendu les témoignages de près de 40 personnes, dont beaucoup ont réclamé la bonification du Régime de pensions du Canada et une protection accrue des régimes de retraite au travail.

Barry O’Neill, président du SCFP-C.-B. a pris la parole, et aussi Jim Barrett et Louella Vincent, membres de l’exécutif du SEH.  Jesse Goodall, un jeune travailleur à la Ville de Surrey et membre de la section locale 402 du SCFP, a pour sa part évoqué les défis qu’il doit relever pour aller à l’université et préparer son avenir.

Vous pouvez signer la pétition du SCFP au:  http://scfp.ca/action/fix-the-pension-crisis.


Le SCFP-T.-N. recueille 25 000 $ pour les grévistes de Vale-Inco

Après presque dix mois de grève contre Vale-Inco, les Métallos du Labrador ont reçu une contribution de 25 000 $ de leur syndicat parent, le Syndicat canadien de la fonction publique.

Lors du congrès de cette semaine à Corner Brook, les délégués ont fait preuve de solidarité et de soutien envers les grévistes dans ce difficile conflit de travail.  Ils se sont montrés généreux en donnant 12 855 $.

Paul Moist, président national du SCFP, a promis aux délégués que la somme amassée serait appariée par le syndicat national.


Un ambulancier sur la liste des personnes les plus influentes

Rahul Singh, un ambulancier paramédical de Toronto et membre du SCFP 416, est l’une des 100 personnes qui ont le plus influencé le monde, selon le magazine Time.

M. Singh, membre depuis huit ans de la section locale 416 du SCFP, Syndicat des employés municipaux de Toronto, a fondé GlobalMedic en 1998.  Les membres de son équipe ont fait partie des premiers répondants sur le terrain après que Haïti eut été frappé par un tremblement de terre dévastateur.  Un essai rédigé par le président haïtien Jean-Max Bellerive qui rend hommage à Rahul Singh et à GlobalMedic sera publié dans le magazine Time.


Une membre en mission aux Philippines

Priscillia Lefebvre, du SCFP 4600, accompagnera le député Don Davies et 21 autres Canadiens aux Philippines pour assister aux élections présidentielles du 10 mai. 

Ces élections marquent la fin de la présidence de Gloria Macapagal Arroyo, dont les neuf années au pouvoir ont été ponctuées de centaines d’assassinats politiques et de disparitions forcées.

Le rapport du Rapporteur Spécial sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires de l’ONU présenté en avril 2008 par Philip Alston révélait une culture d’impunité à l’égard des responsables de ces crimes.


Mois du patrimoine asiatique

Mai est le Mois du patrimoine asiatique.

Ce festival annuel a pour but de reconnaître la tradition riche et ancienne des Canadiens d’origine asiatique et leur contribution à la diversité culturelle, à la générosité et à la prospérité du Canada que nous connaissons aujourd’hui.


Dates à retenir

Le 1 juin:  Le SCFP tiendra une Rencontre nationale du secteur de la santé du 20 au 22 octobre 2010 à Victoria, en Colombie-Britannique.  L’inscription débutera le 1er juin 2010.

:te/sepb 491