Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

OTTAWA – Hier soir, un conseil municipal de Colombie-Britannique a adopté la première politique municipale sur le salaire minimum vital au Canada – une mesure qui pourrait devenir une norme pour les villes de tout le pays.

Le conseil municipal de New Westminster a adopté hier à l’unanimité un règlement sur le salaire minimum vital basé sur le salaire horaire nécessaire pour faire vivre au-dessus du seuil de la pauvreté une famille de deux enfants et de deux parents qui travaillent.

« Il s’agit d’un excellent exemple du rôle-clé que peuvent jouer les administrations municipales pour réduire la pauvreté partout au Canada », a déclaré Paul Moist, président national du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

La politique sur le salaire minimum vital de New Westminster s’appliquera aux employés à temps plein et à temps partiel, ainsi qu’au personnel et aux entrepreneurs qui effectuent des travaux physiques sur les propriétés de la Ville.

Le Syndicat des employés d’hôpitaux (SEH), division des services de santé du SCFP en Colombie-Britannique, mène depuis 2007 une campagne en faveur d’un salaire minimum vital dans la province. Cette campagne demande au gouvernement et aux régies de la santé de veiller à ce que leurs entrepreneurs privés accordent un salaire de subsistance à leurs employés.

Pour sensibiliser la population de la région de Vancouver, le syndicat s’est associé à la campagne « Metro Vancouver Living Wage for Families » (Un salaire vital pour les familles du Vancouver métropolitain). La décision de New Westminster est une grande victoire pour la coalition d’organisations communautaires.

« La hausse des revenus des familles pauvres permet de consolider les communautés, tant socialement qu’économiquement, a affirmé Paul Moist. New Westminster donne un exemple remarquable aux villes de tout le pays. »