Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Paul Moist : Tout le monde a droit à une retraite décente

« Nous vivons une crise nationale des régimes de retraite », a déclaré Paul Moist cette semaine  à un auditoire rassemblé à Saskatoon à l’occasion d’un petit déjeuner.  Plus de 200 membres étaient réunis dans cette ville pour le congrès de la division de la Saskatchewan du SCFP.

Paul Moist dit que plusieurs facteurs contribuent à modifier les conditions de retraite pour cette génération et pour la prochaine.  Une vague de baby boomers partant à la retraite accroîtra la pression sur le système de pensions du Canada et la crise économique a considérablement rogné l’épargne retraite de beaucoup de Canadiens.  En même temps, certaines entreprises abandonnent carrément leur régime de retraite ou encore se tournent vers des régimes inférieurs.

Environ 70 % des membres du SCFP sont couverts.  Notre objectif ultime, c’est que tous nos membres aient accès à des régimes de retraite adéquats et que ceux qui en ont un bon puissent le conserver. 

M. Moist affirme que la meilleure façon de remédier à la crise des régimes de retraite du Canada est de renforcer le Régime de pensions du Canada.

Dans le cadre de la campagne nationale du SCFP sur les régimes de retraite, Paul Moist rencontrera les membres, les médias, les élus et les groupes d’intérêt de tout le pays pour les sensibiliser à la crise qui se dessine dans le secteur des régimes de retraite et pour travailler ensemble à la recherche de solutions.


Le SCFP un bilan positif 2009

La sixième édition du rapport Le SCFP, un bilan positif rend compte du travail accompli par le SCFP et ses membres en 2009.  Le nombre de membres du SCFP a poursuivi sa croissance, franchissant la barre des 600 000, ce qui souligne l’importance des services publics et le rôle clé joué par nos membres dans la prestation de ces services et dans le maintien de la stabilité économique du pays.

L’édition 2009 de Le SCFP – Un bilan positif présente de nombreux récits sur les collectivités que servent les membres du SCFP et quelques statistiques importantes sur ses victoires marquantes.

Téléchargez une copie du rapport à : http://scfp.ca/updir/Le_bilan_low_res.pdf


La convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées est ratifiée

Finalement, après un délai de 3 ans, le Canada a ratifié la Convention relative aux droits des personnes handicapées au siège des Nations Unies à New York.  La décision a été prise à la veille de la tenue des Jeux paralympiques, à Vancouver.

« Ce geste signifie que le gouvernement du Canada s’engage à promouvoir et à protéger les droits des personnes ayant un handicap, a déclaré Ray Smith, coprésident du Groupe de travail national des personnes ayant un handicap.  Le SCFP fait pression depuis longtemps sur le Canada pour qu’il ratifie la convention et joue un rôle proactif dans la facilitation de notre participation pleine et entière à la société.»


Négociation : les travailleurs des soins de longue durée de Peel se battent contre les compressions et les concessions

Au nom des 800 travailleurs des centres de soins de longue durée de la Région de Peel, le SCFP-Ontario demande que l’employeur adopte une attitude respectueuse demain, lors de la reprise des négociations en présence d’un conciliateur nommé par la province.

« Cet employeur continue à faire preuve d’un manque flagrant de respect envers les travailleuses, il s’agit en majorité de femmes, qui prennent soin des aînés de notre région, affirme Mary Jo Falle, présidente de la section locale 966.  Nous nous sommes battues pour obtenir l’équité salariale qui nous était due et nous devons maintenant nous battre contre les demandes de concessions déposées à la table. »

Les parties se sont rencontrées à 4 reprises avant que le syndicat demande la nomination d’un médiateur au ministre du Travail de l’Ontario.  Principal point en litige, les concessions demandées au chapitre des avantages sociaux par l’employeur aux travailleurs du Manoir Peel, de la Villa Sheridan, du Village Malton et de Tall Pines.  Pour sa part, le syndicat demande l’embauche de plus de personnel.


Une tragédie frappe la section locale 416 du SCFP

Le président de la section locale 416 du TCEU, Mark Ferguson, a émis une déclaration disant :

Les membres de la section locale 416 du Syndicat des employés municipaux de Toronto, SCFP, pleurent la perte d’un collègue et souhaitent la guérison rapide d’un autre.

Au nom de tous les membres et plus particulièrement de ceux qui travaillent au service des déchets solides, je transmets mes plus sincères condoléances à la famille et aux amis de notre confrère décédé. 

Le travail effectué par nos membres est souvent dangereux.  Nous déployons des efforts considérables afin d’assurer la santé et la sécurité de nos membres sur leurs lieux de travail, parce que nous connaissons les dangers auxquels ils sont confrontés quotidiennement.

Je tiens aussi à remercier les premiers répondants des services de la ville pour leurs efforts, particulièrement nos confrères des services médicaux d’urgence qui ont contribué au sauvetage et aux soins de nos confrères.

La section locale 416 collaborera avec les enquêteurs de l’employeur et du ministère du Travail à déterminer la cause de ce terrible accident et poursuivra son travail de prévention des accidents et des décès au travail.


La privatisation de l’eau, un risque pour la santé des femmes

Une nouvelle étude démontre les risques de la privatisation de l’eau pour la santé des femmes du Canada et d’ailleurs dans le monde. 

Le rapport intitulé Women and Water in Canada: The Significance of Privatization and Commercialization Trends for Women’s Health, (Les femmes et l’eau au Canada : l’importance des tendances à la privatisation et à la commercialisation sur la santé des femmes), a été préparé par le Réseau pancanadien sur le milieu et la santé des femmes.

« L’accès à de l’eau potable est un enjeu de santé fondamental, au Canada comme ailleurs dans le monde.  En leur qualité d’importantes pourvoyeuses de soins de santé, les femmes sont doublement touchées par les décisions concernant la gouvernance de l’eau », affirme Anne Rochon-Ford, codirectrice du Réseau pancanadien.

Pour voir le rapport en entier : http://scfp.ca/privatisation/la-privatisation-de-leau-un-risque-pour


45 dirigeants syndicaux assassinés en Colombie en 2009

Alors que de nouveaux rapports font état de violations des droits de la personne en Colombie, notamment des assassinats de dirigeants syndicaux, le plus important syndicat au Canada dit être estomaqué de constater que le gouvernement Harper a toujours l’intention d’obtenir l’approbation accélérée (fast-track) d’un accord de libre-échange avec ce pays.

« Je suis profondément attristé par le nouveau rapport de la Escuela Nacional Sindical de Colombie, qui rapporte l’assassinat de 45 dirigeants syndicaux colombiens en 2009 », a déclaré Paul Moist, président national du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), qui compte plus de 600 000 membres. 

Les victimes sont des femmes et des hommes qui ont été tués par des escadrons de la mort de l’extrême droite liées au gouvernement et ce, parce qu’elles se sont battues pour améliorer les conditions de vie des travailleurs colombiens et pour protéger leurs droits fondamentaux.

« Nous renouvelons notre appel au Canada afin qu’il demande une évaluation indépendante des conséquences du libre-échange sur les droits de la personne en Colombie avant de poursuivre les négociations avec le gouvernement colombien », a conclu Paul Moist.


Grande manifestation du Front commun à Montréal le 20 mars

Une grande manifestation du Front commun des employés du gouvernement du Québec aura lieu à Montréal le samedi 20 mars.  Le rassemblement est fixé à midi, Place du Canada, angle Peel et René-Lévesque Ouest (métro Peel ou Bonaventure).  Le défilé vers les bureaux de Jean Charest s›ébranlera à compter de 13 h.


Les gens qui habitent à Montréal sont invités à se rendre à la manifestation en transport en commun.  Des autocars partiront de chaque région du Québec.  Contactez les bureaux régionaux FTQ pour connaître les horaires et réserver les places.

Le temps file!  Il faut que nos vis-à-vis à la table de négociation sentent notre détermination.  Soyons le plus nombreux possible lors de la grande manifestation pour démontrer au gouvernement Charest notre volonté d’obtenir des conditions de travail respectueuses et des salaires décents.

C’est un rendez- vous!  


Guerre des poubelles à Québec :  un verdict décevant

Dans le dossier de la privatisation de la collecte des ordures ménagères, les cols bleus de Québec sont déçus de la décision rendue par l’arbitre Denis Provençal qui conclut que le grief syndical était prématuré.

Dans sa décision, l’arbitre écrit qu’« il n’y a donc, pour le moment, aucun litige né et actuel entre les parties. »  (Nous soulignons.)  Il écrit aussi que « ça ne signifie pas pour autant que cette décision de la Ville ne pourra être attaquée ultérieurement par le Syndicat. »  La direction du syndicat des cols bleus et ses procureurs vont étudier la décision de l’arbitre et décider si elle sera contestée.

Pour la suite des événements, les représentants syndicaux des cols bleus sont convaincus que ce sont les contribuables de Québec qui, en dernier ressort, vont faire les frais de cette décision de la Ville.

:te/sepb 491