Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Le système des soins à domicile de l’Ontario, déjà fragilisé par le maintien en place de la politique de sous-traitance instaurée par Mike Harris, pourrait être encore plus menacé d’ici quelques semaines si la province lève son interdiction d’appels d’offres concurrentiels lorsque les contrats de service prendront fin le 31 mars, ont averti des dirigeants syndicaux, des experts de la santé et des travailleuses et travailleurs de la santé à une conférence de presse donnée à Brockville le 23 février 2010.

« Mike Harris a beaucoup nui à notre système de soins à domicile et non seulement les libéraux n’ont-ils rien fait pour limiter les dégâts, mais ils semblent maintenant vouloir aggraver la situation en ramenant un modèle deux fois rejeté d’appels d’offres concurrentiels dans les contrats de soins à domicile », a affirmé aujourd’hui à Brockville Kelly O’Sullivan, présidente de la section locale 4308 du SCFP.

La conférence de presse d’aujourd’hui marquait le début d’une tournée médiatique provinciale entreprise par le SCFP-Ontario en partenariat avec la Coalition ontarienne pour la santé (COS).

L’élément principal de la tournée SCFP-Coalition ontarienne pour la santé est une vidéo produite par le SCFP-Ontario qui présente des entrevues réalisées avec de vrais travailleurs et travailleuses des soins à domicile, des familles et des bénéficiaires de soins de toutes les régions de l’Ontario.

« Nous demandons à tous les Ontariens—patients, familles et citoyennes et citoyens que la question préoccupe—d’insister auprès du gouvernement pour qu’il revoie toute son approche en matière de soins à domicile avant qu’il ne soit trop tard », a plaidé Jim Riseberry, de la Coalition.

Le SCFP-Ontario et la Coalition ontarienne pour la santé exigent que le moratoire sur les appels d’offres concurrentiels devienne permanent et que le gouvernement commence à rebâtir le système de soins à domicile directs au lieu de continuer dans la voie du régime de sous-traitance mis en place par le gouvernement conservateur de Mike Harris.

Le SCFP, qui compte plus de 220 000 membres, est le plus important syndicat de l’Ontario.

Pour de plus amples renseignements :

Chris Watson Communications du SCFP 416-553-9410