Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Volée de bois vert pour des écoles en PPP

Danny Cavanagh, président du SCFP-N.-É., a tiré des conclusions peu rassurantes du rapport du vérificateur général portant notamment sur les écoles en PPP.

Le rapport présente de nombreuses conclusions pour le moins étonnantes:

« Des modalités contractuelles et des processus et procédures de gestion détaillés, qui font en sorte que les services qui ont été payés soient effectivement rendus, sont essentiels à la protection de l’intérêt public. Notre vérification a cerné des faiblesses à ces deux égards. »

« Ainsi, nous ne pouvons pas établir si les calculs clés appuyant les paiements prévus aux contrats sont exacts, ni si de nombreux services payés ont en effet été rendus. »

« J’espère que le rapport rappellera en termes clairs au gouvernement Dexter que les PPP ne sont qu’une arnaque pour les contribuables », a conclu Danny Cavanagh.

Haïti: poursuivons l’effort

Près de trois semaines après le tremblement de terre, c’est toujours l’urgence en Haïti et les campagnes de solidarité avec Haïti de la Coalition humanitaire et du Congrès du travail du Canada acceptent toujours vos dons. Le gouvernement fédéral a promis de doubler tous les dons individuels faits par l’entremise du site.

Le 19 janvier, le SCFP a remis 100 000 $ à Oxfam-Québec pour aider Haïti à affronter les suites de la catastrophe. Partout au pays, des sections locales du SCFP continuent à recueillir des dons.

Régimes de retraite : le SCFP intensifie son action

Au congrès national de 2009 du SCFP, la très grande majorité des membres présents ont voté pour l’élaboration d’une stratégie de protection et d’amélioration des régimes de retraite. En adoptant le document d’orientation stratégique de 2009-2011, le SCFP s’est engagé à travailler avec les membres, les employeurs et les gouvernements à consolider les régimes de retraite de tous les travailleurs canadiens.

 

Pour en savoir plus sur les grands enjeux liés aux régimes de retraite et pour savoir comment protéger et promouvoir des régimes de retraite de qualité, rendez-vous sur le site Web du Congrès du travail du Canada pour y consulter le document « La sécurité des retraites pour tous ». Le CTC organise aussi des forums sur les régimes de retraite à Sudbury, Oshawa, Brandon et Winnipeg.

Au cours des prochains mois, le SCFP dévoilera sa propre campagne de mobilisation et de sensibilisation sur les régimes de retraite. Rendez-vous sur scfp.ca pour demeurer informés.

Des travailleurs de la santé furieux contre leurs employeurs

Le gouvernement de la Saskatchewan et les employeurs du secteur de la santé ont présenté une offre finale à 25 000 travailleurs de la santé et mis fin à la conciliation.

Ces mesures ont mis en colère le SCFP, qui représente 12 600 travailleuses et travailleurs de la santé dans cinq régions sanitaires.

« Nous sommes extrêmement déçus que le premier geste posé par les employeurs a été de présenter une offre finale et de mettre fin à la conciliation, a déploré Gordon Campbell, président du conseil de la santé du SCFP. Ils ont bafoué le processus de conciliation. »

Un marché de dupes autour du « Buy American »

« Le nouvel accord commercial auquel sont arrivés le Canada et les États-Unis pour contourner la clause “Buy American” équivaut à un marché de dupes pour le Canada », selon Paul Moist, président national du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

L’entente, qui ouvre pour les États-Unis les marchés d’approvisionnement municipaux et provinciaux du Canada, accordera aux entreprises américaines l’accès à un marché public infranational canadien d’une valeur annuelle de plus de 100 milliards de dollars.

Avec les nouvelles règles en vigueur, les provinces et les municipalités perdront un important instrument politique, celui de l’achat local.

« Les politiques d’achat local sont bonnes pour l’environnement et pour les entreprises canadiennes, en plus de garder les emplois et les revenus fiscaux au sein des régions et des municipalités, a expliqué Paul Moist. Il est incompréhensible que le gouvernement Harper ait signé un accord aussi peu équitable pour le Canada. »

L’entente peut aussi ouvrir toutes grandes les portes à la privatisation des services publics, dont l’eau et l’hydroélectricité. Les marchés publics provinciaux et municipaux étaient auparavant exclus de l’ALÉNA, mais désormais, les entrepreneurs pourront invoquer le chapitre 11 sur les droits des investisseurs s’ils croient que des provinces ou des municipalités mettent en place des politiques qui nuisent à leur intérêt.

Les agents de bord d’Air Transat se concertent

Nos membres d’Air Transat viennent de conclure une importante réunion au Québec. Venus d’aussi loin que Vancouver, ils ont convergé vers la capitale québécoise le 31 janvier pour une rencontre au sommet qui a pris fin vendredi dernier. Au programme : des discussions avec les anciens membres des comités de négociation, d’autres sur la question de la retraite, ainsi que différentes séances de formation.

À l’ouverture de la rencontre, Lucie Levasseur, présidente du SCFP-Québec, a salué le travail de nos membres d’Air Transat : « Vous remplissez une mission bien particulière et vous exercez une profession difficile, mais vous avez de quoi être fiers. Et le SCFP est tout aussi fier de vous. Chaque année, vous êtes responsables de la vie et de la sécurité de milliers de personnes, et vous accomplissez vos tâches avec un professionnalisme qui vous honore », a-t-elle déclaré.

:mlb/sepb491