Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Le VIH-sida demeure un problème catastrophique pour des millions de personnes dans le monde entier, y compris au Canada. Le nombre de personnes autochtones atteintes du sida augmente 2,8 fois plus vite que chez les non-Autochtones, ce qui est très inquiétant. Les chiffres sont aussi en hausse pour les femmes canadiennes. Et, partout dans le monde, l’inégalité est inextricablement liée à la pandémie de VIH-sida.

La vérité, c’est que l’on peut vaincre le VIH-sida, tant ici qu’ailleurs dans le monde. Le SCFP est déterminé à protéger les membres vivant avec le VIH-sida ou travaillant avec des personnes atteintes. Nous nous sommes engagés à maintenir notre appui à la Fondation Stephen-Lewis et au Fonds pour le sida du Congrès du travail du Canada. Et, cette année, le SCFP a tenu sa première réunion sur le VIH-sida qui a attiré des militants de tout le syndicat et d’autres groupes de la société civile.

Dans le document d’orientation stratégique adopté à notre dernier congrès national, nous réaffirmons notre engagement à participer à la lutte pour éliminer le VIH-sida. Nous devons sensibiliser nos membres à cette terrible maladie. Nous devons créer des partenariats locaux, provinciaux, nationaux et internationaux avec des organisations de lutte au VIH-sida. Et nous devons négocier, dans nos conventions collectives, des clauses anti-discrimination, de même que des congés de maladie et des assurance-maladie complémentaires pour protéger les membres vivant avec le VIH-sida.

Toutefois, la lutte contre le VIH-sida doit s’appuyer sur beaucoup plus qu’une journée d’action par année. Nous vous incitons à appuyer des initiatives tout au long de l’année. Portez fièrement le ruban rouge et participez à la marche organisée près de chez vous aujourd’hui, puis engagez-vous à poursuivre la lutte contre le VIH-sida à votre travail, dans votre section locale et dans votre municipalité.