Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Montréal, le mardi 29 septembre 2009 - Avant même l’échéance de leur contrat actuel, les cols blancs et cols bleus qui desservent les 2400 citoyens de la municipalité de Saint-Mathieu-de-Beloeil ont renouvelé leur convention collective, après des négociations couronnées de succès pour ce syndicat affilié au SCFP.

Le nouveau contrat de travail prévoit des augmentations salariales de 3 % par année, incluant une clause de garantie de plein IPC (taux d’inflation) jusqu’à un maximum de 4 %, et s’échelonne sur cinq ans, de janvier 2010 à décembre 2014. Il permet des semaines de travail de quatre jours et demi et une fermeture des services entre Noël et le Jour de l’An, un gain net d’une journée et demie de congé. Les travailleurs temporaires voient également leurs conditions s’améliorer de façon significative. Dès 2010, ils recevront 100 % du salaire des employés permanents lors des remplacements de six mois et plus.

Les syndiqués sont très contents de cette entente qu’ils ont acceptée unanimement en assemblée générale.

Le SCFP représente environ 70 % de l’ensemble des employés municipaux au Québec. En plus du secteur municipal, le SCFP est présent dans 10 autres secteurs d’activités au Québec, entre autres, la santé et les services sociaux, l’éducation, les transports urbain et aérien, l’énergie, les sociétés d’État et organismes publics québécois et les communications. Comptant au total près de 105 000 membres au Québec, il est le plus important syndicat affilié de la FTQ.

Ce communiqué et d’autres infos sur le site scfp.qc.ca

SOURCE : SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE (FTQ)

/jb SPB-Qc