Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

HALIFAX – La municipalité régionale d’Halifax a voté en faveur de l’abandon graduel de l’achat et de la distribution d’eau embouteillée à l’hôtel de ville et d’un accès à l’eau du robinet dans tous les établissements de la MRH.

Le conseil régional a aussi demandé à son personnel de présenter des plans d’action détaillés avant d’interdire l’eau embouteillée dans les établissements de la MRH.

« La décision d’Halifax d’interdire la bouteille et d’ouvrir le robinet est un premier pas important et un signal clair que le règne de l’eau embouteillée est terminé, a déclaré Jocelyne Rankin du Ecology Action Centre. En ne retirant pas les bouteilles de tous les établissements de la MRH, Halifax n’est pas allée assez loin, mais le vote d’aujourd’hui montre que nous avançons dans la bonne direction. »

« La décision indique que l’ensemble du conseil commence à comprendre que tout le monde devrait avoir accès à l’excellente eau potable d’Halifax et que personne ne devrait avoir à payer pour cette eau, a affirmé pour sa part Angela Giles du Conseil des Canadiens. Cette première étape nous rapproche de toutes les autres collectivités qui se sont engagées à interdire graduellement l’eau embouteillée en faveur de l’eau publique. »

Restrictions sur l’eau embouteillée au Canada :

  • 69 municipalités dans huit provinces et un territoire ont interdit la bouteille.
  • 33 universités et collèges ont créé des zones libres d’eau embouteillée.
  • La Fédération canadienne des municipalités (FCM) a adopté, en mars 2009, une résolution invitant ses membres à renoncer graduellement à la vente et à la distribution d’eau embouteillée dans les établissements municipaux.