Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Un nouveau rapport sur la privatisation conclut que tout bien pesé, les PPP peuvent présenter de sérieux désavantages pour l’intérêt public.

« Public Private Partnerships: Understanding the Challenge » ( Les partenariats public-privé : comprendre les défis) passe en revue la masse croissante des documents de recherche sur les PPP. Le rapport qui a été rédigé pour servir de guide aux élus locaux décrit les principaux problèmes des PPP dans un langage clair et convaincant.

Comprendre les défis est une version remise à jour et augmentée d’un document déjà publié par le « Centre for Civic Governance » du « Columbia Institute », une organisation qui appuie les dirigeants des organismes communautaires qui adoptent des positions progressistes sur des enjeux comme le sous-financement des municipalités et la privatisation.

Les auteurs font remonter les origines des PPP à l’Angleterre où le modèle de PFI (Initiative de financement privé) est maintenant largement discrédité. D’autres sections du rapport portent sur les définitions des PPP, la façon dont les projets sont évalués, l’impact de la crise financière sur les PPP et les questions de transparence et de reddition de comptes – le tout avec un œil critique sur les véritables résultats obtenus, pas les lunettes roses habituelles.

Ce guide bien documenté regorge de références et de ressources pour obtenir plus d’information.

Il s’agit d’un outil très utile pour les membres du SCFP qui font du lobbying auprès des politiciens et tentent de sensibiliser le public à propos des problèmes des PPP.

Le « Columbia Institute » est un organisme caritatif dont l’objectif est de mobiliser et de motiver les travailleurs qui veulent établir des collectivités progressistes partout au Canada.