Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

WINNIPEG – Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) fait un don de 250 000 $ aux Amis du Musée canadien des droits de la personne. Le président national du SCFP, Paul Moist en a fait l’annonce aujourd’hui.

« Nous croyons que la reconnaissance de l’importance des droits de la personne par une institution de cette envergure contribuera à la défense des droits qui nous sont acquis et à la promotion des droits qui doivent être accordés à tous les citoyens du Canada et du monde », a déclaré M. Moist.

« La protection et la promotion des droits de la personne ont été au centre du militantisme social et de la négociation collective du SCFP tout au cours de ses 46 années d’histoire. Comme militants syndicaux, nous croyons que les droits du travail sont synonymes des droits de la personne. »

Gail Asper, présidente de la campagne nationale des Amis du Musée canadien des droits de la personne a accepté le don du SCFP.

« Il y a environ 90 ans, le Canada est demeuré médusé lorsque des travailleurs syndiqués et non syndiqués se sont unis pour manifester leur mécontentement face à l’inflation, au chômage et à une croyance qui menaçait leurs droits comme travailleurs », a déclaré Mme. Asper.

« Ce qui a commencé comme un désaccord entre des travailleurs du métal et leurs employeurs est devenu la tristement célèbre grève générale de Winnipeg de 1919 qui a été l’occasion pour de nombreuses personnes de faire entendre leur voix à la défense de ce en quoi ils croyaient. Ce généreux don permettra au Musée canadien des droits de la personne de raconter des histoires comme celle-ci. »

-30-

Pour information :
Service des relations avec les médias du SCFP national : 613 852 1494
Dennis Lewycky, Service des communications du SCFP : 204 942 0343