Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

FREDERICTON: Le Conseil des syndicats des foyers de soins du Nouveau-Brunswick (CSFSNB),  a déposé une plainte auprès de la Commission du travail et de l’emploi  contre l‘Association des foyers de soins du Nouveau-Brunswick (AFSNB).

« L’ingérence du gouvernement dans le processus de négociation nous laisse aucune autre option que de déposer une plainte de négociation de mauvaise foi en vertu de la section 107 de la Loi sur les relations industrielles»,  a expliqué Valerie Black,  présidente du Conseil des syndicats des foyers de soins.

«Une  entente de principe est intervenue entre le conseil et notre employeur l‘Association des foyers de soins du Nouveau-Brunswick (AFSNB).  Nous avons présenté l’entente à nos membres qui l’ont ratifiée.  L’intervention du gouvernement a empêché le processus de négociation de suivre son cours. »

« Signé, c’est signé, de dire Black, le gouvernement ne devrait pas faire entrave aux négociations dans le secteur privé.»

« L’application de cette convention collective aurait réglé les problèmes de recrutement et de rétention dans les foyers de soins.  Maintenant, suite à l’ingérence du gouvernement, plusieurs employés des foyers de soins quitteront leur emploi pour aller travailler dans le milieu hospitalier où ils gagneront jusqu’à 3000 $ de plus par année.

« Plusieurs lits en foyers de soins sont fermés par manque de travailleurs pendant que les résidents attendent dans des lits d’hôpitaux, ce qui coûte des millions de dollars aux contribuables », de conclure Black.

Le CSFSNB représente plus de 4000 travailleurs et travailleuses des foyers de soins.


Pour plus d’information:
Valerie Black, Présidente CSFSNB     506.447.1188 (c)
Gordon Black, Conseiller au SCFP    506.261.2126 (C)
Danielle Savoie, Conseillère aux communications  506.381.1966 (c)