Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Carleton n’accorde pas de rabais sur les frais de scolarité aux adjoints à l’enseignement

Les membres de la section locale 4600 du SCFP à l’Université Carleton attendaient un bonus de Noël - un rabais destiné à les protéger contre l’augmentation des frais de scolarité – qui avait été négocié pour la première fois en 2001.  Mais ils ne l’ont pas obtenu.

Ce rabais qui a été renouvelé deux fois depuis 2001 est devenu l’enjeu principal de l’actuelle négociation.

« Ce rabais sur les frais de scolarité assure que le salaire des adjoints à l’enseignement n’est pas hypothéqué chaque année par une augmentation des frais », dit la présidente de la section locale 4600, Heather Finn.

Les adjoints à l’enseignement touchent ce rabais à la fin de chaque semestre.  Le montant varie de 75 $ à 430 $.

Les deux parties rencontreront le conciliateur le 20 janvier 2009.


La Commission de la santé et sécurité au travail réprimande Compass dans le dossier de la santé et sécurité dans les hôpitaux de Vancouver

En 2008, la Commission de la santé et sécurité des travailleurs de Colombie-Britannique a pointé du doigt Compass, l’entreprise privée chargée, par la Direction de la santé et l’île de Vancouver, de l’entretien ménager de plusieurs institutions de Vancouver, 16 fois en 6 mois  pour des violations à la réglementation en matière de santé et sécurité.

Le SEH a déposé des plaintes afin de dénoncer les façons de faire de la compagnie.  L’enquête de la commission a confirmé de nombreuses pratiques et conditions non sécuritaires comme :

• Ne pas assurer une formation adéquate en matière de santé et sécurité pour les travailleurs.
• Ne pas mettre à la disposition des travailleurs une procédure écrite pour l’utilisation, le remisage et l’élimination des produits de nettoyage toxiques.
• Ne pas mettre en oeuvre un plan de contrôle aux expositions à l’intention des travailleurs qui sont exposés à des matériaux contaminés par du sang.
• Ne pas produire de rapports d’enquête sur les causes des accidents.

« En cette période de superbactéries et de maladies de plus en plus virulentes, ces pratiques déficientes en matière de santé et sécurité font en sorte que toute personne qui fréquente un hôpital courre des risques, pas seulement les travailleurs », affirme la directrice administrative du SEH, Judy Darcy.


Le CTC met fin au boycottage de Petro Canada

Le président du Congrès du travail du Canada, Ken Georgetti, a annoncé la fin du boycottage de Petro Canada après que le SCEP ait conclu une entente qui a mis fin au lock-out qui durait depuis 13 mois à la raffinerie montréalaise de l’entreprise.

Dans une lettre expédiée aux affiliés du CTC, M. Georgetti écrit : « Nous avons fait la démonstration de la force de la solidarité du mouvement syndical et je suis certain que le boycottage national et le soutien de nos consœurs et confrères à l’international ont joué un rôle dans le règlement de ce conflit. »


Le CSHO prépare une campagne pour le financement des hôpitaux

Les dirigeants du SCHO parcourront l’Ontario aux cours des prochaines semaines pour rencontrer les sections locales et planifier une campagne dont l’objectif sera de faire pression sur le gouvernement McGuinty afin qu’il respecte ses engagements en matière de financement des hôpitaux.

« Un gel du financement des hôpitaux signifiera la disparition de 9 000 postes dans le secteur de la santé, dont 5 000 par le biais de licenciements.  La conséquence sera une dégradation des soins aux patients dans l’ensemble d’un réseau où 50 % des hôpitaux font déjà face à un déficit », a déclaré le président du SCHO, Michael Hurley.


Paul Moist écrit à Stephen Harper à propos de la crise au Moyen-Orient

Dans une lettre adressée au premier ministre Stephen Harper, le SCFP réclame une intensification des efforts diplomatiques du gouvernement canadien pour mettre un terme à la violence au Moyen-Orient.

La lettre dit notamment :

« Le SCFP condamne tous les actes de violence perpétrés au Moyen-Orient, y compris les roquettes lancées par le Hamas sur le territoire israélien et l’offensive israélienne mentionnée en rubrique.  Le SCFP demande que votre gouvernement ajoute sa voix au concert des nations qui demandent un cessez-le-feu immédiat et le renouvellement des efforts en vue d’une paix durable Moyen-Orient.  »


Québecor fait appel de la décision sur le recours à des briseurs de grève

Quebecor fait appel de la décision de la Commission des relations du travail qui réprimandait la compagnie pour avoir eu recours à des briseurs de grève au cours du conflit de travail qui l’a opposée aux sections locales du Journal de Québec pendant 13 mois.

« Connaissant les gens de Quebecor comme nous les connaissons, nous nous attendions à cette décision », a déclaré le porte-parole du syndicat du Journal de Québec, Denis Bolduc.

Le syndicat s’opposera à cet appel.


Le CCPA propose un plan de relance économique et documente la rémunération des PDG

Cette semaine, le Centre canadien de politiques alternatives a lancé une proposition de plan de relance économique sur un an qui contribuerait à la création de 407 000 emplois, à une croissance de 3 % de l’économie et à mettre les Canadiens à l’abri des pires manifestations de la récession.

Le CCPA rendra publics les détails de son budget fédéral alternatif un peu plus tard au cours du mois.

Le groupe de réflexion progressiste souligne aussi qu’au moment où le Canada fait face à une économie en chute libre, en 2007 les 100 PDG les mieux rémunérés du pays ont touché des augmentations de salaire moyennes de 22 %, ce qui a porté leur compensation totale moyenne à 10,408,054 $ pour l’année 2007.

:te/sepb 491