Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Les travailleurs des eaux usées de Charlottetown, à l’Î.-P.-É. – membres de la section locale 501 du SCFP – ont déclenché la grève le 17 octobre.

L’exécutif du SCFP- Î.-P.-É. s’est joint à leur piquet de grève aujourd’hui.

Le président du SCFP-Î.-P.-É., Milo Murray, a remis un chèque à la section locale.

Les cinq membres de la section locale 501 du SCFP sont sans contrat de travail depuis le 31 décembre 2006. Les négociations ont commencé en février 2008.

« Nous avons rencontré les représentants de la Ville mercredi dernier dans une tentative de dernière minute pour en venir à une entente, mais nos efforts ont été vains. La Ville a rejeté notre nouvelle proposition salariale », a affirmé Bill McKinnon, conseiller syndical du SCFP.

« La dernière offre de la Ville n’égalait même pas la proposition financière offerte récemment aux employés du service des eaux de la Ville et aux policiers, a souligné M. McKinnon. La proposition présentée par l’employeur aux travailleurs de l’usine de traitement des eaux usées n’offrait rien quant aux autres demandes financières du syndicat, dont une bonification des congés annuels et des indemnités de disponibilité. »