Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Les défenseurs et militants de Code bleu ont simulé une
« course des nations » à une garderie locale d’Ottawa aujourd’hui. « Cette course reflète le rang qu’occupe le Canada à l’échelle internationale en matière de dépenses et de programmes destinés aux enfants et aux familles. Nous occupons le dernier rang du classement », explique Sandy Harding, membre de l’exécutif national du SCFP.

Mme Harding s’est adressée au rassemblement avec son poupon Jack sur la hanche.
« Durant cette campagne électorale, les gens veulent entendre un leader progressiste qui comprend leurs difficultés économiques qu’ils vivent. C’est vraiment troublant qu’un grand pays industrialisé comme le Canada traîne autant de la patte. » Le classement du Canada au bas de la liste est cité dans un rapport de l’Organisation de coopération et de développement économiques comparant les politiques familiales et les dépenses en programmes familiaux de 14 pays industrialisés.

« Mon mari et moi avons cinq enfants, et seul notre plus vieux a pu bénéficier de services de garde abordables et de qualité. Nous n’avons jamais réussi à obtenir des places subventionnées en garderie pour les autres. Jack est âgé de 10 mois, je dois retourner au travail dans six semaines et je n’ai toujours pas de place en garderie pour lui. Mon mari et moi devons donc travailler sur des quarts différents. Il travaille de nuit et je travaille de jour. Le prix à payer en qualité de vie de famille est astronomique », ajoute Mme Harding.

Code bleu réclame un engagement politique à remplacer l’actuel mosaïque de systèmes de services de garde par un système national de services de garde bénéficiant d’un financement fédéral bonifié de 1,2 milliards dès la première année. On réclame aussi de la législation pour assurer que les fonds soient alloués au développement de services sans but lucratif.

Membre de Code bleu le SCFP s’engage à faire pression sur le gouvernement fédéral pour l’établissement d’un régime national sans but lucratif de services de garde de qualité.

Pour lire les paroles et écouter la chanson que des militantes des services de garde ont écrite et interprètent pour Stephen Harper (en anglais), visitez : http://www.buildchildcare.ca/www/election08-resources/Stephen-Harper-Song

-30-

Pour de plus amples renseignements sur la campagne Code bleu pour les services de garde, visitez : www.garderiespubliques.ca