Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Cet automne, votez pour l’assurance-maladie

Les soins de santé constituent l’une des principales préoccupations des Canadiens et avec raison.

La question est : qu’est-ce que notre prochain gouvernement est prêt à faire dans ce dossier ? Si l’actuel leadership de Stephen Harper en est un indice, la réponse est rien.

Plusieurs tendances fort inquiétantes contribuent à l’érosion rapide de notre système d’assurance-maladie.

• L’inaction du fédéral a permis la multiplication des cliniques privées, des frais illégaux et des contournements des listes d’attente.
• 38 hôpitaux en PPP sont soit en préparation soit en voie de réalisation dans 4 provinces.
• Les personnes âgées ont peine à obtenir des soins et aucune stratégie nationale de soins de longue durée n’est en vue.
• Les services d’entretien ménager des hôpitaux sont confiés à des sous-traitants.

Voici ce que nous aimerions voir :

• La mise en oeuvre d’une stratégie sur les temps d’attente et d’un plan pour les soins de longue durée exclusif au secteur public.
• Un fonds national de l’infrastructure pour la construction et la remise à niveau d’hôpitaux et de centres de soins de longue durée.
• Une stratégie nationale de lutte aux maladies nosocomiales.
• Une stratégie de ressources humaines en santé offrant de meilleures conditions de travail, des programmes de formation et de perfectionnement et l’équité salariale, de façon à améliorer le recrutement et la rétention du personnel dans le secteur de la santé.


Les conservateurs n’obtiennent pas la note de passage dans le domaine des emplois verts et des changements climatiques

Le Canada ne réduit pas ses émissions de gaz à effet de serre, pas plus qu’il ne fait la transition vers une économie durable basée sur des emplois verts.  Cette élection nous donne la chance de changer cette situation.

Le SCFP et le NPD affirment d’une même voix que le Canada doit réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) de 25 % sous le niveau de 1990 d’ici 2020 et de 60 % sous le niveau de 1990 d’ici 2050.

Voici ce que nous aimerions voir :

• L’adoption d’un système de plafonnement et d’échange permettant d’assurer que les grands pollueurs paient pour leurs pratiques dommageables à l’environnement.
• La promotion de l’efficacité énergétique.
• L’investissement dans l’infrastructure du transport par rail et des autres formes de transport en commun.
• L’accélération du développement des sources d’énergie renouvelable.
• La mise en œuvre d’un programme de transition pour les travailleurs touchés par les pertes d’emploi dans l’ancienne économie.


La démocratie exige la participation

L’une des premières mesures prises par le gouvernement Harper après l’élection de 2006 a été de couper dans le financement des agences qui défendent les femmes et les groupes vulnérables.

Voici une liste partielle :

• Il a éliminé le Programme de contestation judiciaire.
• Il a diminué le budget du Conseil du statut de la femme.
• Il a éliminé le mot égalité du mandat du Conseil du statut de la femme.
• Il a éliminé la stratégie de contrôle du tabagisme chez les Premières Nations et les Inuits.
• Il a retranché 55 millions aux programmes d’emplois pour les jeunes.
• Il a retranché 17 millions aux programmes d’éducation, d’alphabétisation et de formation de base des adultes. 

Nous aimerions que le financement accordé à toutes ces organisations et agences soit restauré à son niveau de 2006.


Rendez-vous sur la page électorale du SCFP

Pourquoi est-ce que ce sont les concepteurs des pages Web du gouvernement fédéral qui devraient avoir tout le plaisir au cours de cette élection ?  Rendez-vous sur la page
« L’élection fédérale de l’an 2008 », vous y trouverez concours, jeux-questionnaires et paris sur l’issue de l’élection.

Vous y trouverez des choses pour satisfaire le mordu de politique et le génie du marketing en vous – et vous courrez la chance de gagner de sympathiques prix SCFP.

• Jeu-questionnaire : chaque semaine, nous vous proposerons un nouveau jeu-questionnaire sur les événements électoraux et les politiques des partis.
• Concours électoral : imaginez un nouveau slogan attrayant ou proposez une photo et inscrivez-vous à notre concours électoral.
• Pari sur le résultat de l’élection :  devinez combien de sièges seront remportés par chacun des partis le jour de l’élection.

Évidemment, vous y trouverez aussi des textes sur les enjeux qui préoccupent le SCFP dans le cadre de cette élection et qui enjoignent les membres à s’engager pour susciter le changement, un vote à la fois.

www.scfp.ca/election


Wayne Lucas dit que la rétroactivité salariale doit être corrigée

Le président du SCFP-Terre-Neuve et Labrador, Wayne Lucas, affirme qu’il est inacceptable que le gouvernement provincial ait choisi d’accorder la rétroactivité salariale aux dirigeants du réseau de la santé avant les travailleurs de première ligne.

Ce qui semble être une divergence d’interprétation de certaines décisions du Conseil des relations de travail a mené à des retards dans les paiements.  « C’est dans des termes très clairs que nous avons fait savoir à ces employeurs qu’il s’agit d’une situation inacceptable », a dit M. Lucas.

:te/sepb 491