Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Les dirigeants nationaux des quatre principaux syndicats du secteur public du Canada se rendront en Colombie du 18 au 25 juillet pour y rencontrer des leaders syndicaux, des élus, des diplomates, des groupes de défense des droits de la personne et d’autres. Leur mission : évaluer la situation des droits de la personne.

La visite permettra aux leaders de se rendre compte en personne des problèmes qui affligent ce pays d’Amérique du Sud, en particulier sous l’angle du dossier de l’actuel gouvernement en matière de droits de la personne et de la négociation d’un accord de libre-échange avec le Canada.

Le groupe est formé des présidents nationaux Paul Moist, du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), Denis Lemelin, du Syndicat des travailleuses et travailleurs des postes (STTP), John Gordon, de l’Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC), ainsi que de George Heyman, vice-président international du Syndicat national des employées et employés généraux du secteur public (SNEGSP).

La tournée syndicale s’arrêtera à Bogota, Medellin et Cali, de même que dans certaines régions durales pour visiter des communautés autochtones. L’un des buts principaux de l’activité est d’évaluer les répercussions des politiques du gouvernement colombien sur divers secteurs, mais surtout sur le secteur public.

Les dirigeants assisteront aussi aux dernières rencontres du Tribunal populaire permanent sur la Colombie à Bogota, les 21, 22 et 23 juillet. Le Tribunal tient des audiences sur les violations des droits de la personne depuis avril 2006. Il y a eu des audiences sur divers secteurs de l’économie – production alimentaire, mines, biodiversité, pétrole et services publics – ainsi que sur le génocide des peuples autochtones.

Les leaders discuteront aussi des répercussions du nouvel accord de libre-échange et des pressions constantes en faveur de la privatisation des services publics colombiens.

Voir ce site Web pour plus de renseignements pendant le tour en Colombie.