Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Des membres du SCFP élus au Conseil exécutif du CTC

Plusieurs membres du SCFP ont été élus au Conseil exécutif du Congrès du travail du Canada lors du congrès qui a eu lieu cette semaine à Toronto.

Il s’agit de :

• Marie Clarke Walker, réélue au poste de vice-présidente exécutive du CTC
• Paul Moist, vice-président
• Lucie Levasseur, vice-présidente à l’action affirmative
• Toni Karner, section locale 4207 du SCFP, vice-président jeunesse
• Lynn Taylor, section locale 6010 du SEH, vice-présidente à la diversité pour les travailleurs ayant un handicap
• Victor Elkins, section locale 6010 du SEH, réélu au poste de vice-président à la diversité pour les LGBT
• Joanne Webb, section locale 4800 du SCFP, vice-présidente suppléante à la diversité pour les travailleurs autochtones
• Ali Mallah, section locale 79 du SCFP, vice-président suppléant à la diversité pour les travailleurs de couleur


Sondage :  les Canadiens veulent des services publics

Un nouveau sondage commandé par le SCFP démontre qu’une majorité de Canadiens font d’avantage confiance aux administrations municipales qu’aux entreprises privées pour leur offrir les services publics.

Une majorité de Canadiens affirment avoir plus confiance en leur gouvernement municipal pour ce qui est de chacun des 9 services publics : traitement des eaux usées (75,8 %), traitement et distribution de l’eau potable (75,5 %), services sociaux et communautaires (75,1 %), entretien des parcs (69,4 %), transports en commun (68,6 %), entretien des routes (64,7 %), recyclage et collecte des ordures (64,6 %), installations de loisirs comme les patinoires et les piscines (64,5 %) et production et distribution d’électricité (60,6 %).  « Ces résultats confirment que le SCFP a raison de se battre pour les services publics, parce que c’est ce que les Canadiens veulent », a dit Paul Moist, président national du SCFP.


Le 4 juin est la Journée de l’air pur

Le Comité national de l’environnement du SCFP veut savoir ce que votre section locale et vos membres feront à l’occasion de la Journée de l’air pur pour améliorer la qualité de l’air et combattre les changements climatiques.  

Voici quelques gestes que vous pouvez poser au travail :

• Marcher, courir, faire de la bicyclette ou du patin à roues alignées ou encore prendre les transports en commun pour vous rendre au travail. 
• Mener la vérification écologique du SCFP.
• Fermer et déconnecter les appareils inutiles.
• Fermer les appareils de climatisation.
• Générer moins de déchets.
• Prendre le train, pas l’avion.

Faites parvenir l’information vous concernant à mfirth@cupe.ca.


Le SCFP appuie le plan des Premières Nations

Paul Moist appuie le plan de changement en 7 points de l’Assemblée des Premières Nations présenté au congrès du CTC qui a eu lieu à Toronto cette semaine.

« Les conditions dans lesquelles nous avons obligé les peuples des Premières Nations à vivre dans ce pays sont une véritable honte nationale », a déclaré Paul Moist au moment où il a confirmé son appui à l’appel à l’action lancé par Phil Fontaine.

Les demandes de l’Assemblée des Premières Nations sont notamment : remplacer la Loi sur les Indiens par un pouvoir décisionnel local, un financement équitable pour les programmes de base, combler l’écart existant en matière de qualité de la vie, partager les revenus du développement des ressources, respecter les traités et les autres obligations juridiques.


Le SCFP remporte des prix de journalisme syndical

Les efforts du SCFP ont été récompensés lors de la plus récente Conférence de l’Association canadienne de la presse syndicale.

• Meilleure production audio-visuelle d’éducation et d’information des membres :
Groupe national de travail sur la participation des femmes.
• Meilleure publication par des membres du personnel : S’organiser
• Excellence en rédaction par des membres du personnel : The Guardian, (SEH)
• Meilleur dépliant ou brochure : Sain, propre et vert
• Le Prix Trait de génie Dennis McGann : Budget fédéral 2007, un sac à surprises.

Ces prix sont remis chaque année par un jury formé d’experts.


Le SCFP-Ontario réélit Sid Ryan qui promet de défendre le droit de grève

Les délégués au Congrès du SCFP-Ontario ont donné leur appui à un appel à des grèves massives si le gouvernement ontarien persiste dans sa décision de déclarer les services publics essentiels dès cette semaine.

Les délégués ont aussi élu un nouvel exécutif dont font toujours partie le président et le secrétaire-trésorier sortants, Sid Ryan et Fred Hahn.


La Loi 1 de l’Alberta est inconstitutionnelle selon Steven Shrybman

Steven Shrybman, avocat des affaires bien connu, affirme que la loi albertaine qui consacre l’adoption de TILMA, la Loi 1, est inconstitutionnelle.

Le SCFP a retenu les services de M. Shrybman, avocat chez Sack, Goldblatt et Mitchell, pour analyser le projet de loi.  Dans son opinion, M. Shrybman affirme qu’en imposant des sanctions financières et autres en représailles aux décisions parfaitement légales prises par des organismes publics, la Loi 1 va à l’encontre des normes constitutionnelles comme la primauté du droit et la démocratie.

Les lois environnementales pourraient être jugées nuisibles aux affaires.  Les règles bannissant les aliments vides des écoles seraient nuisibles aux affaires.  Les lois sur le salaire minimum seraient nuisibles aux affaires. Pratiquement toutes les lois, règles et actions initiées par un gouvernement pourraient être jugées comme étant nuisibles au commerce, affirme M. Shrybman.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur http://cupe.ca/TILMA


Le SCFP-Québec lance une campagne anti-PPP

Le SCFP-Québec a lancé une grande campagne publique destinée à dénoncer les Partenariats public-privé et à dégonfler les mythes qui les entourent.

Cette campagne d’une durée de 4 semaines aura recours aux radios, aux journaux, aux panneaux d’affichage et à un site Web, www.nonauxppp.com - pour faire passer le message auprès du public.

« Les PPP semblent attrayants et on nous dit qu’il s’agit d’une formule gagnante, mais en fait, il s’agit d’un piège », affirme Marc Tremblay, président du Conseil du secteur municipal du SCFP-Québec.

La campagne aura recours à des histoires de PPP désastreux survenus tant au Canada qu’ailleurs dans le monde pour susciter la méfiance des Québécois.

:te/sepb 491