Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Le Manitoba pleure Shannon Scromeda

Le 23 avril, les délégués au congrès du SCFP-Manitoba ont adopté une résolution condamnant la violence conjugale, un geste posé en mémoire de Shannon Scromeda, militante de la section locale 500 du SCFP qui a été battue à mort par son conjoint le 19 avril. 

Mme Scromeda, 25 ans, travaillait à la ville de Winnipeg et était membre de la section locale 500.  Elle militait au sein du syndicat et était mère d’un garçon de 4 ans.
Les délégués sont réunis cette semaine à Brandon où a lieu le 45e Congrès annuel du SCFP-Manitoba.  Ils y discutent de près de 50 résolutions portant sur divers enjeux touchant les membres sur leurs lieux de travail et dans leurs collectivités.


Une conductrice ivre blesse gravement un membre de la section locale 500

Michael Pacheco, 27 ans, membre de la section locale 500 du SCFP, n’était au travail que depuis deux jours lorsqu’il a été sérieusement blessé à une jambe par une conductrice en état d’ébriété.

M. Pacheco marchait derrière une camionnette de la ville lorsqu’il a été frappé par une voiture conduite par une femme de 51 ans.  La femme a été accusée de conduite avec facultés affaiblies ayant causé des lésions.


Le SCFP prend part au Sommet populaire de la Nouvelle-Orléans

Le SCFP a participé cette semaine au Sommet populaire de la Nouvelle-Orléans, un événement qui avait lieu en même temps que le Sommet des dirigeants sur le Partenariat pour la sécurité et la prospérité. 

Ce sommet réunissait des groupes provenant la Nouvelle-Orléans, d’ailleurs aux États-Unis, du Mexique, du Canada et du Québec.

L’élargissement de l’Accord de libre-échange nord-américain par le biais du Partenariat sur la sécurité et la prospérité (PSP) fera progresser le libre-échange et la militarisation sur l’ensemble du continent.

La délégation du SCFP au Sommet populaire de la Nouvelle-Orléans a participé à des ateliers portant sur des enjeux comme la privatisation, l’immigration et la déréglementation dans le contexte de l’ALÉNA et du PSP.


Le SCFP dépose une plainte pour bloquer le projet de TQS d’éliminer son service de l’information

Le SCFP-Québec déposera une plainte au CRTC afin de dénoncer les intentions du réseau TQS qui a annoncé l’élimination de la totalité de son service de l’information.

« Nous sommes témoins en direct de la disparition de la diversité des voix en matière d’information », affirme Jean Chabot, président pour le Québec du Conseil des communications du SCFP.

« La ville de Québec sera particulièrement touchée dit encore M. Chabot.  Il y sera de plus en plus difficile de s’informer sur ce qui se passe dans cette ville.  Il s’agit d’une situation inquiétante pour la qualité de l’information et le débat public dans une société démocratique. » 

La licence de diffusion de TQS prévoit que le réseau doit diffuser 14 h 30 d’informations régionales à Montréal et 9 h 30 à Québec.

« Si TQS veut que sa licence soit modifiée, le réseau n’a qu’à en faire la demande au moment où il en sollicitera le renouvellement, soit à l’automne 2009 », dit encore
M. Chabot.

Le syndicat entend aussi se battre pour que le nouveau propriétaire de TQS, Remstar, verse à ses membres ce qui leur est dû.


Le SCFP-Alberta se dit modérément optimiste à l’approche du budget provincial

Le président du SCFP-Alberta, D’Arcy Lanovaz, a félicité le gouvernement provincial cette semaine pour s’être enfin décidé à abolir la cotisation santé.

« Le SCFP réclame l’abolition de ces frais depuis des années », dit M. Lanovaz.

M. Lanovaz a aussi salué la décision de consacrer 22 milliards à l’infrastructure, mais il a du même souffle exprimé son inquiétude de voir ces sommes dépensées dans le cadre de partenariats public-privé.


Un expert des PPP et des régimes de retraite à la rencontre des fiduciaires de mai

La rencontre des fiduciaires de régime de retraite du SCFP, qui aura lieu à Ottawa du 12 au 14 mai, mettra en vedette un expert reconnu en matière de PPP et de régimes de retraite, le professeur à l’Université du Québec à Montréal (UQUAM), Éric Pineault.  Il est encore temps de s’inscrire.

M. Pineault fera un exposé portant sur les problèmes associés aux investissements des régimes de retraite dans les partenariats public-privé.

Les autres points saillants de la rencontre seront :

• Le mot d’ouverture par Murray Gold de la firme Koskie Minsky s.r.l. qui parlera des défis actuels et à venir des régimes de retraite.
• L’exposé de Diane Urquhart, analyste financière indépendante et militante des droits des investisseurs, sur la transparence, la responsabilité et la gouvernance des régimes de retraite.

Pour s’inscrire : http://scfp.ca/forms/trusteeconf.php

Les lockoutés du journal soulignent un triste anniversaire par une manifestation

L’ancien président de la FTQ, Henri Massé, a survolté les travailleurs en lock-out du Journal de Québec ainsi que les gens venus les appuyer à l’occasion d’une manifestation qui a eu lieu devant les bureaux du journal et qui visait à souligner une année complète de lock-out.

« Le principal problème dans ce conflit est l’employeur », a déclaré M. Massé qui a ajouté ne pas avoir vu d’employeur aussi dur et méprisant depuis très longtemps.

Le porte-parole du syndicat du Journal de Québec, Denis Bolduc, a rappelé à la foule présente que ses membres ont été mis en lock-out du quotidien québécois possédant le plus important tirage par une entreprise qui réalise des profits de 25 millions. 


Menez une vérification environnementale de votre lieu de travail

Sachez jusqu’à quel point votre lieu de travail est vert en complétant l’écovérification du SCFP que vous trouverez à l’adresse suivante : http://scfp.ca/forms/ecoaudit.php

Répondez aux 10 questions qui permettront d’évaluer la performance environnementale de votre lieu de travail dans 10 domaines (par exemple le recyclage, l’utilisation du papier, les transports etc.).

Le résultat de votre vérification sera envoyé au SCFP national.  Des prix seront attribués aux lieux de travail les plus verts.

:te/sepb 491