Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Vancouver – Paul Moist, président national du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), va s’adresser aux délégués au congrès de division du SCFP-Colombie-Britannique ce jeudi 17 avril à 11 h à l’hôtel Hyatt Regency de Vancouver.

En plus de remercier les membres de la division pour leur travail de défense des services publics et de renforcement des communautés, Paul Moist va discuter des failles significatives des projets d’infrastructures publiques en partenariat public-privé (PPP), comme par exemple celui d’un nouveau système d’égouts à Victoria d’une valeur d’environ un milliard de dollars.

En appui au thème du congrès, « Bâtir des communautés durables », Paul Moist va encourager les membres à poursuivre leur lutte pour des services publics de qualité, soutenue par la nouvelle campagne antiprivatisation pan-canadienne de 5 millions de dollars du SCFP.

Les délégués vont aussi accueillir et écouter deux représentants des 252 travailleurs du Journal de Québec mis en lock-out par Corporation Sun Media (Quebecor) il y a un an. Ces représentants témoigneront de leur expérience à 11 h 30 ce jeudi 17 avril.

« Le conflit que subissent les travailleurs du Journal de Québec pourrait avoir des conséquences majeures sur la qualité et la diversité de l’information ainsi que sur la liberté de presse au Canada », a déclaré Paul Moist.

Pour Paul Moist, le congrès de division du SCFP-Colombie-Britannique est un moment-clé pour souligner la collaboration entre tous les paliers du SCFP dans le but de « contrer les privatisations sous toutes leurs formes, comme les PPP et les projets de loi qui s’attaquent aux services publics, et de s’allier avec les citoyens qui en ont assez de voir le secteur privé s’emparer des services publics. »

-30-

Le Syndicat canadien de la fonction publique, qui compte 570 000 membres, est le plus grand syndicat au pays.

Pour en savoir plus sur le lock-out au Journal de Québec et la liberté de la presse au Canada : scfp.ca/journaldequebec

Pour informations ou entrevues : Roseanne Moran, communications du SCFP : (778) 835-7537 (cell.); Louise Leclair, directrice des communications du SCFP : (613) 314-7199 (cell.)