Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Travailleurs de la santé de Colombie-Britannique, entente dans le dossier de la Loi 29

Les travailleurs de la santé de la Colombie-Britannique qui ont perdu leur emploi en 2002 lorsque le gouvernement a annulé leur convention collective auront accès à un fonds d’indemnisation et de formation de 75 millions. C’est le résultat d’une série d’ententes négociées avec la province.

En janvier 2002, le gouvernement de Colombie-Britannique a adopté la Loi 29 qui éliminait la protection contre la sous-traitance et forçait les hôpitaux à confier les services alimentaires, de buanderie et d’entretien ménager à des sous-traitants.

Plus de 9 000 travailleurs de la santé ont alors perdu leur emploi.  Les syndicats dont les membres avaient perdu leur emploi ont traîné la province devant les tribunaux.

En juin 2007, la Cour suprême a invalidé certaines sections de la Loi 29 et jugé que le gouvernement de Colombie-Britannique avait violé la liberté d’association des membres garantie par la Charte.

Quatre ententes couvrent divers secteurs du milieu des soins de santé de la Colombie-Britannique.

Le SEH recommande l’acceptation des ententes couvrant les membres de l’Association de négociation des établissements et l’Association de négociation communautaire.

Le SCFP-Colombie-Britannique appuie l’entente négociée par l’Association de négociation communautaire mais il demande à ses membres de l’Association de négociation des professionnels de la santé de rejeter leur entente parce qu’elle ne contient aucune clause de consultation comme c’est le cas pour les autres ententes.

Ni le SCFP ni le SEH ne comptent de membres couverts par la quatrième entente qui touche les infirmières autorisées.


L’Alberta étend un projet controversé d’écoles en PPP

Le gouvernement albertain a annoncé cette semaine son intention de construire 14 nouvelles écoles en PPP à Edmonton et Calgary.

L’annonce survient deux semaines après la publication d’un rapport de recherche qui affirme que ces ententes de PPP coûtent plus cher que si les écoles étaient construites par le public. 

Le rapport affirme aussi que si le gouvernement empruntait l’argent lui-même, il serait en mesure de construire un plus grand nombre d’écoles.


Les travailleurs du Journal de Québec demandent l’arbitrage

Le personnel du Journal de Québec qui est en lock-out depuis avril 2007 demande l’arbitrage exécutoire dans le conflit qui l’oppose à Québecor.

Plutôt que de faire du piquetage traditionnel, les 252 membres du SCFP ont choisi de publier le MédiaMatinQuébec, un quotidien qui est distribué gratuitement.

Le conflit porte sur les importantes restructurations et les licenciements réclamés par l’employeur. 


Le Conseil des parcs de Vancouver cède devant l’opposition du syndicat et du public dans le dossier d’une tour d’observation en PPP

Le Conseil des parcs de Vancouver a abandonné son projet de partenariat public-privé pour la construction d’une tour d’observation, à la suite d’une importante contestation du public et du syndicat.

La semaine dernière, à l’occasion d’une réunion du Conseil des parcs, le président de la section locale 15 du SCFP, Paul Faoro, s’est joint à un important groupe de manifestants afin de dénoncer le projet.

Le projet de 10 millions incluait des frais de 10 $ pour avoir accès à une vue dégagée des montages de la côte nord de Vancouver, du port, du centre-ville, de l’île de Vancouver, des îles Gulf, du delta du Fraser et du mont Baker.


Le SCFP-Ontario remet au premier ministre McGuinty un plan de lutte à la pauvreté en 3 étapes

À l’occasion des consultations pré-budgétaires qui avaient lieu cette semaine, le président du SCFP-Ontario, Sid Ryan, a remis au gouvernement provincial un plan en trois étapes de lutte contre la pauvreté.

Ces trois étapes sont :

* Mettre fin aux politiques de bas salaires et d’accréditation syndicale de l’ère Harris et à la soumission en régime de concurrence dans le secteur des soins à domicile.

* Abolir tous les frais d’utilisateurs du secteur public et l’impôt pour les familles sous le seuil de faible revenu.

* Ouvrir le secteur public à diverses ententes tripartites destinées à aborder certains aspects de la pauvreté comme la formation en emploi et le mentorat pour des jeunes à risque.

M. Ryan a ajouté que ces ententes pourraient être étendues à des secteurs comme le logement abordable.


Le SCFP pleure la perte de Céline Cloutier

La section locale 1500 du SCFP et le SCFP-Québec pleurent la perte d’une militante,
Céline Cloutier, qui est décédée cette semaine dans un accident de la route.

Formatrice syndicale, Céline Cloutier donnait un cours sur le harcèlement psychologique. Elle était aussi responsable du Comité des droits de la personne de sa  section locale.

Elle était active au sein du SCFP depuis environ 12 ans.

Céline Cloutier demeurera à jamais dans nos mémoires comme une militante dynamique, sincère, vivante et entièrement dévouée à la défense des travailleurs.

Elle avait 46 ans.


La section locale 3908 créé une bourse d’études à l’Université Trent

La section locale 3908 du SCFP a mis à profit un programme du gouvernement ontarien pour créer une fondation dotée de 50 000 $ pour des bourses d’études.

La section locale, qui représente le personnel enseignant à temps partiel et les adjoints à l’enseignement de l’Université Trent de Peterborough en Ontario, a fait un don de 25 000 $ et la province a égalé la mise en faisant appel à la Fiducie d’aide aux étudiants de l’Ontario.

Une fois investi, cet argent offrira chaque année des bourses de 500 $ à des étudiants qui sont aussi membres de la section locale 3908 du SCFP.

« La section locale 3908 veut favoriser l’accès à l’éducation postsecondaire, dit sa présidente, Karen Sutherland.  Ces bourses seront offertes dans un esprit de solidarité et pour commémorer l’unification des deux unités de la section locale sous un seul et même exécutif. »

:te/sepb 491