Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Le SCFP demande au fédéral de faire face au déficit d’infrastructure

Cette semaine, la Fédération canadienne des municipalités a rendu public un rapport qui fixe le déficit d’infrastructure des villes canadiennes à 123 milliards.

« Ce rapport confirme ce que les travailleurs municipaux savent depuis un certain temps, soit que notre infrastructure a dépassé sa durée de vie utile », affirme Paul Moist.

M. Moist s’est aussi fait critique de la réponse du gouvernement fédéral, le Fonds Chantiers Canada.

« Le Fonds Chantiers Canada annoncé l’an dernier est en fait un nouvel emballage pour des fonds fédéraux déjà annoncés, une façon de se servir de la crise de l’infrastructure pour privatiser les services municipaux », a ajouté M. Moist. 


Les bureaux du SCFP national déménagent la semaine prochaine

Les bureaux du SCFP national fermeront leurs portes le 27 novembre et ils réouvriront le 3 décembre à 9 h dans le nouvel édifice du syndicat situé au 1375, boulevard St. Laurent.

Même si les numéros de téléphone demeurent inchangés, personne ne prendra les appels pendant que le mobilier, les dossiers et les ordinateurs sont préparés pour leur déplacement à l’autre bout de la ville.

L’adresse de courriel du SCFP fonctionnera pendant toute la durée de l’opération.  Le site Web du SCFP national et les sites Web qu’il héberge seront hors ligne en 20 h et minuit le 27 novembre.

La dernière livraison de courrier au 21, rue Florence aura lieu le 27 novembre.
Les coordonnées du nouveau bureau national du SCFP sont :

1375, boulevard St. Laurent
Ottawa (ON)
K1G 0Z7

Téléphone : 613 237 1590
Télécopieur : 613 237 5508


Rencontre des travailleurs SCFP des services sociaux

Les travailleurs des services sociaux de l’ensemble du pays se sont rencontrés pendant trois jours la semaine dernière dans le but de planifier des stratégies destinées à améliorer les services publics et à préserver leurs conditions de travail.

Françoise David, militante du féminisme, de l’environnement et de la justice sociale et Linda Duxbury, professeur à l’école de gestion de l’Université Carleton se sont adressées aux délégués.


Le public fonctionne pour le traitement des eaux usées de Halifax

La première usine du nouveau système de traitement des eaux usées de Halifax est entrée en fonction et l’ensemble du projet respecte l’échéancier et le budget.  Voilà la plus récente preuve que la privatisation aurait été un mauvais choix pour la réalisation du projet de nettoyage du port de la région.

Le SCFP, le Conseil des Canadiens et les groupes environnementaux locaux ont contribué à la lute du Comité Eaux Aguets local qui a mené une longue bataille pour empêcher que le nettoyage du port soit privatisé par l’entremise d’un PPP.


L’UNICEF dit que le Canada laisse tomber de nombreux enfants

Selon un nouveau rapport rendu public à l’occasion de la Journée nationale de l’enfant, le Canada ne fait pas bonne figure en matière de promotion des droits des enfants et de développement de la santé.  On y retrouve notamment un taux de pauvreté proprement scandaleux.

Le rapport de Unicef Canada se penche sur le bien-être des enfants, 18 ans après que notre gouvernement ait signé la Convention relative aux droits de l’enfant des Nations Unies.  Bien qu’il ait contribué à la rédaction de ce document progressiste – et juridiquement contraignant – notre pays n’a pas livré la marchandise.  Le Canada se classe 12e parmi les 21 pays les plus riches.  Le rapport a étudié la pauvreté infantile, la santé, la violence, l’éducation et l’obésité.

Un enfant canadien sur six vit dans la pauvreté, une proportion qui a augmenté de 20 % depuis 1989.  Le taux de pauvreté chez les enfants autochtones est près du double de la moyenne nationale et dans les régions éloignées, ils sont nombreux à ne pas avoir accès à de l’eau potable, à un logement adéquat et à une éducation de qualité.


Les membres de Nouvelle-Écosse parlent politique

Alors que le gouvernement minoritaire de Rodney MacDonald semble vulnérable, un nombre record de militants du SCFP de partout en Nouvelle-Écosse se sont rencontrés à l’occasion d’une conférence d’action politique.

Le président du SCFP-Nouvelle-Écosse, Danny Cavanagh, a instamment demandé aux délégués de : « mettre de côté leur façon de voter habituelle et de se demander quel parti sera susceptible de s’occuper véritablement des intérêts des familles des travailleurs ».

La conférence a été organisée par le Comité d’action politique de la Division.


Les universités de Saskatchewan refusent la médiation

Les négociateurs des deux universités de Saskatchewan ont rejeté la proposition de la section locale 1975 du SCFP de confier à un médiateur les points en litige dans cette grève qui en est à sa troisième semaine.

Le syndicat a proposé l’intervention de l’expérimenté conciliateur Doug Forseth à titre de médiateur pour aider à résoudre les deux points toujours en litige.  Une proposition qui prévoyait aussi un retour au travail des membres à l’intérieur d’un délai de deux jours.

L’employeur a dit Non. Il a plutôt choisi de demander au syndicat de soumettre son offre finale au vote des membres de la section locale 1975.

Les dirigeants du syndicat affirment pour leur part que cette offre finale est pire que ce qui était sur la table lors de la conciliation.


Les travailleurs de la santé de Kootenay rejettent la CLAC et se joignent au SEH

Environ 250 travailleurs de la santé à l’emploi de deux établissements privés de soins de santé de la région de Kootenay se sont prononcés par vote en faveur de leur adhésion au Syndicat des employés d’hôpitaux.

À Nelson, plus de 90 membres du personnel du Mountain Lake Seniors’ Community ont joint les rangs du SEH dans le cadre d’une campagne conjointe avec le BCGEU qui visait aussi une partie des activités de la société dans l’Okanagan.

Lors d’un vote supervisé par le Conseil des relations de travail, les travailleurs ont rejeté les avances de la Christian Labour Association of Canada (CLAC) et ont plutôt voté pour se joindre à l’unité de négociation multipartite SEH/BCGEU.

À Cranbrook, plus de 160 membres du personnel du Golden Life’s Joseph Creek Village ont voté en faveur de leur adhésion au SEH.


Une chanteuse offre un soutien de platine à un membre en lock-out du Journal de Québec

La chanteuse Pascale Picard a dédié le disque platine qu’elle a reçu au journaliste des arts et spectacles du MédiaMatinQuébec Serge Drouin.

Cette étoile montante de la musique pop a dédié le disque de platine reçu pour la vente de 100 000 copies de son CD Me Myself and Us, à Serge Drouin en reconnaissance du soutien qu’il lui a manifesté à elle et à son groupe dès le début de sa carrière.

Serge Drouin a à son tour dédié le disque aux 250 autres employés du Journal de Québec en lock-out depuis avril 2007.

« C’est grâce à vous si je suis en mesure de continuer à faire mon travail avec la même passion », a-t-il dit.


:ms/sepb 491