Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Dans un contexte où le gouvernement minoritaire de Rodney MacDonald semble de plus en plus vulnérable, un nombre record de militants du SCFP-Nouvelle-Écosse se sont rassemblés à Halifax pour participer à leur toute première conférence sur l’action politique.

Le NPD est l’opposition officielle en Nouvelle-Écosse et il a été le seul parti à gagner des sièges – cinq – aux dernières élections provinciales.

Danny Cavanagh, président du SCFP-Nouvelle-Écosse, à invité les délégués à « mettre de côté leurs vieilles habitudes et d’étudier les partis pour savoir lequel défendra le mieux les intérêts de tous. »

La conférence était organisée par le Comité d’action politique de la division.

Les conférenciers ont parlé d’enjeux qui touchent les membres du SCFP, notamment du débat qui fait rage présentement sur le droit de grève de quelque 32 000 travailleurs de la santé et des soins communautaires. Les délégués ont pu entendre Shawn Fuller, membre du personnel du NSGEU (Syndicat des employés de la fonction publique de la Nouvelle-Écosse) et coordonnateur la coalition de sept syndicats qui mènent présentement la campagne « Droit à la grève ».

Un exposé sur « Atlantica », l’accord de commerce entre les provinces de l’Atlantique et les États de la Nouvelle-Angleterre prôné par le Atlantic Institute for Market Studies (AIMS), un groupe de droite, a sensibilisé les délégués aux dangers de ce projet.

Les participants à la conférence ont aussi eu la visite surprise d’Alexa McDonough, ancienne leader du NPD de la Nouvelle-Écosse et maintenant députée de Halifax.

Les autres conférenciers étaient :

  • Claude Généreux, secrétaire-trésorier national
  • Danny Mallett, directeur de l’action politique du CTC
  • Darrell Dexter, leader du Nouveau Parti démocratique de la Nouvelle-Écosse
  • Diana Whalen, leader adjointe du Parti libéral