Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Leurs bottes trahissent des agents infiltrés pour inciter à la violence lors de la manifestation contre le PSP

Les bottes ont tout révélé. Une manifestation pacifique organisée près du lieu où se réunissaient cette semaine les Trois Amis, George W. Bush, Stephen Harper et Felipe Calderone, à Montebello au Québec a été infiltrée par trois hommes, probablement des agents de police qui se sont mêlés à la foule pour inciter à la violence.

Un membre du personnel du SCFP a réussi à prendre des photographies des bottes des trois hommes lorsqu’ils ont été arrêtés par les forces de l’ordre. Ces photos ont révélé que les trois hommes portaient des bottes identiques à celles portées par les agents de police. Une fois la poussière retombée, les médias ont découvert que les trois hommes n’apparaissaient pas sur la liste des arrestations. Le service de police n’a pas encore émis de commentaire.

Une vidéo amateur de l’incident a été diffusée sur YouTube et par la suite, une conférence de presse a été convoquée pour dénoncer le rôle joué par les trois agents provocateurs. L’incident a été repris par de nombreux médias. La conférence de presse a été animée par Dave Coles, président du Syndicat canadien des communications, de l’énergie et du papier et par Maude Barlow du Conseil des Canadiens. Les deux étaient présents à la manifestation et ont été témoins de l’incident.


Manifestation contre le PSP sur la Colline du Parlement

Dimanche, les paroles enregistrées d’un aîné Algonquin, William Commanda, ont résonné sur la Colline du Parlement alors que des militants anti-PSP se réunissaient pour exprimer leur rejet du Partenariat pour la sécurité et la prospérité qui faisaient l’objet de discussions à Montebello cette semaine.

Un rapide coup d’œil à la foule nous apprenait que les syndicats sont fortement opposés au PSP, une entente qui aura pour effet d’engager le Canada et le Mexique dans la soi-disant Guerre au terrorisme de l’administration Bush, d’accélérer la privatisation des services publics, d’abaisser les normes et les règlements en matière de protection de l’environnement et de marginaliser les immigrants et les sans papier.

Il est réjouissant de constater une aussi forte présence du mouvement syndical, disait Denise Hammond, présidente de la Section locale 1281, alors qu’elle distribuait des macarons à la foule réunie pour regarder passer la marche qui était alors en route pour l’ambassade des États-Unis.

Pour en savoir plus rendez-vous sur http://cupe.ca/humanrights/CUPE_takes_on_the_SP.


Appel à la médiation dans le conflit des travailleurs municipaux de Vancouver

Dans le dossier de la grève des employés de la ville et des bibliothèques de la ville de Vancouver, un groupe de politiciens réclame l’intervention d’un médiateur. Si la ville de Vancouver demande aux trois sections locales en grève de revenir à la table de négociation avec l’aide d’un médiateur, les sections locales 15, 391 et 1004 du SCFP pourraient réagir favorablement.

La section locale 15 du SCFP représente les 2 500 travailleurs cols blancs de la ville, la section locale 391 représente les 800 travailleurs des bibliothèques qui sont en grève pour la première fois en 77 ans d’histoire. Enfin, la section locale 1004 du SCFP représente les 2 000 cols bleus de la ville. La section locale 1004 a été la première à déclencher la grève le 20 juillet, elle a été suivie par la section locale 15 le 23 juillet et la section locale 391 le 26 juillet.

Pour en savoir plus, http://www.fairnessforcivicworkers.ca/.


Création d’une association de retraités à Vernon en Colombie-Britannique

Une section locale de Vernon en Colombie-Britannique a obtenu une charte pour la création d’une association de membres retraités. Il s’agit d’une première depuis fort longtemps et possiblement d’une première en Colombie-Britannique.

La section locale 626 du SCFP considère que c’est un honneur d’avoir reçu cette première charte et elle l’a accrochée au mur avec ses autres chartes, dont certaines remontent aussi loin que 1948.

Les statuts du SCFP prévoient depuis longtemps qu’il est possible de créer une association de membres retraités, mais la section locale 626 est la première à l’avoir fait et elles demeurent rares. Le SCFP encourage les autres sections locales à suivre cet exemple, à reconnaître leurs membres retraités et à les maintenir actifs.

La section locale 626 représente les travailleurs de la ville de Vernon, du district de Coldstream, du Club de golf et de sports de Vernon et du Centre de récupération du district régional North Okanagan.

La section locale 87 du SCFP qui représente les travailleurs municipaux de Thunder Bay en Ontario a reçu sa charte d’association de retraités le 10 août 1983 et elle est accrochée avec les autres chartes de la section locale dont certaines remontent à 1938.


Les syndicats de l’énergie dénoncent le PSP

Des représentants des principaux syndicats du secteur de l’énergie du Canada, du Mexique et des États-Unis se sont réunis à Montréal le 18 août afin de dénoncer le Partenariat pour la sécurité et la prospérité (PSP). Ils ont réaffirmé que le PSP est un plan d’intégration irresponsable qui fait fi des principes démocratiques de base et balaie la crise environnementale sous le tapis.

En déréglementant, en privatisant et en accordant aux États-Unis un droit de regard sur les ressources énergétiques continentales, le PSP provoquera une augmentation des prix et une baisse des salaires dans le secteur en plus de tuer pour de bon l’accord de Kyoto. De plus, en perdant tout contrôle public, les nations seront privées de leur souveraineté en matière d’énergie.

Pour plus d’information : http://cupe.ca/energy/Energy_unions_slam_S.


Fort mandat de grève à l’Université Carleton

Le personnel de l’Université Carleton d’Ottawa s’est prononcé cette semaine dans une proportion de 84 % en faveur du déclenchement de la grève si une entente ne peut être conclue avec l’employeur. Les 700 membres de la section locale 2424 du SCFP seront en position légale de déclencher la grève ou d’être mis en lock-out à minuit une minute le 5 septembre.

Les points en litige sont les salaires, les avantages sociaux, l’affichage des postes et la sécurité d’emploi. Une grève ou un lock-out aura pour effet de paralyser tout le travail de bureau de l’université en technologie de l‘information, dans les bibliothèques et dans tous les autres postes techniques et de soutien.

La médiation est prévue pour le 30 août, le 3 et le 4 septembre. Le SCFP a offert de poursuivre les discussions le 31 août et tout au cours du long week-end de la fête du Travail, mais la direction de l’université a refusé.

Pour plus d’information : http://cupe.ca/bargaining/Overwhelming_strike_.


Les systèmes d’eau et d’égouts de Westmount sont de retour sous contrôle public

À compter du 1er janvier 2008, la municipalité montréalaise de Westmount sera responsable de son propre système d’eau et d’égouts. Les dirigeants de la ville affirment que cette décision fera économiser environ 200 000 $ par année aux contribuables.

La ville de Westmount a décidé d’annuler son contrat avec Dessau-Soprin après deux années au cours desquelles l’entreprise était responsable de l’entretien de routine et des travaux d’urgence pour tout le système.

La coalition pour le maintien du caractère public de l’eau, Coalition Eau Secours a applaudi à cette décision. La coalition a mené une longue campagne pour que ce service demeure public. Le président de la coalition, André Bouthillier, a déclaré : « Contrairement à ce que la dame de fer du Québec, Madame Jérôme-Forget, et son très conservateur patron aimeraient nous faire croire, nos calculatrices ne sont pas défectueuses. »

Pour en savoir plus :  http://cupe.ca/water/Westmount_contracts_.


Possible conflit de travail à l’automne pour les travailleurs de l’alimentation d’Aramark

Aucune entente n’a été possible en conciliation pour le personnel des services alimentaires du collège Canadore/université Nipissing, Cour commerciale et écoles secondaires du District scolaire Near North. Les membres de la section locale 1165 (sous-unité 6) du SCFP pourraient être en grève ou en lock-out dès le début septembre.

Pour plus d’information : http://www.cupe.ca/media/a46c9a909d8915.


Les sections locales de l’Université de Windsor prêtes pour la grève

Les négociations avec deux sections locales de l’Université de Windsor sont dans l’impasse depuis cette semaine. La direction maintient ses demandes de concessions et n’a rien fait pour conclure une entente équitable au cours des pourparlers de conciliation.

« Nous avons demandé au conciliateur de remettre au ministre du Travail un rapport recommandant de ne pas instituer de commission de conciliation, ce qui a lancé le compte à rebours vers une grève ou un lock-out dès le début de septembre », a déclaré le conseiller syndical du SCFP, Joel Bentley.

Pour plus d’information : http://cupe.ca/bargaining/University_of_Windso.


L’InfoXpress par courriel !

Saviez-vous que vous pouvez recevoir l’InfoXPress par courriel ? Pour s’inscrire à ce service, il suffit de faire parvenir un courriel à clandry@cupe.ca. Assurez-vous de mentionner votre nom, le numéro de votre section locale, votre adresse de courriel et votre province de résidence.


:jhm/sepb 491