Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Des médecins britanniques demandent instamment à leurs collègues canadiens d’opter pour la coopération

Un groupe de médecins britanniques demande à des collègues canadiens de tenir compte de leur mise en garde à propos des dangers de la privatisation.

Les Dr Jacky Davis et Peter Fisher, membres de l’exécutif de la Britain’s National Health Service Consultants Association ont écrit une lettre au président de l’Association médicale canadienne, juste au moment où l’association s’apprête à se réunir à Vancouver.

La lettre dénonce le financement par activités, le recours au privé pour la prestation des soins de santé, le soi-disant choix du patient et les partenariats public-privé.

L’Association médicale britannique s’est récemment prononcée par vote contre le paiement par résultats et a adopté à l’unanimité une résolution appelant à la coopération plutôt qu’à la concurrence.

Consultez le www.scfp.ca/healthcare/NHSCAletter.


Travailleurs municipaux de Vancouver : deux ententes et un dossier chaud

La section locale 389 du SCFP a conclu une entente avec la ville de Vancouver Nord et la bibliothèque de Vancouver Nord, alors que la section locale 391 du SCFP a raté de peu l’occasion d’en faire autant. Ces développements ont eu lieu alors que le SCFP révélait le rôle douteux joué par une firme de relations publiques dans cette grève qui dure depuis un mois.

Les détails de l’entente conclue avec la section locale 389 n’ont été communiqués qu’aux membres de la section locale, mais les dirigeants de ce syndicat ont tout de même indiqué que l’entente était basée sur les mêmes paramètres que les 10 autres ententes signées au cours des dernières semaines.

Ce n’était pas le cas de l’offre faite par le conseil d’administration de la bibliothèque de Vancouver à la section locale 391 du SCFP. Si les négociateurs étaient ravis de retourner à la table, ils ont tout de même jugé que les offres en matière d’équité salariale étaient insuffisantes.

Des informations obtenues par le SCFP suite à une demande d’accès à l’information suggèrent que la grève qui est maintenant limité aux travailleurs de la bibliothèque, aux cols bleus et aux cols blancs de la ville de Vancouver est due en bonne part aux agissements de la firme de relations publiques Wilcox Group.

Pour consulter ce rapport, rendez-vous sur le site www.cupe.ca/britishcolumbia/Wilcox_Group_reveale.


Services de garde de qualité – Il faut une loi

La reprise des travaux parlementaires est prévue pour le 17 septembre et avec cette rentrée, viendra le vote final sur le projet de loi C-303, le projet de loi sur les services d’apprentissage et de garde de jeunes enfants, déposé par le NPD.

Le projet de loi établira les bases des principes de qualité d’universalité et d’imputabilité sur lesquels reposeront nos services de garde. Le projet de loi limite la croissance des services de garde à but lucratif, ce qui mettra le Canada à l’abri des disputes commerciales et assurera des services de garde de meilleure qualité.

Rendez-vous sur www.scfp.ca/action/makec303law.


Les premiers ministres ouverts au commerce, hésitants en environnement

La rencontre des premiers ministres tenue la semaine dernière à Moncton nous a fait voir des premiers ministres enthousiastes face à l’ACCIMO, l’entente commerciale que le premier ministre de la Colombie-Britannique, Gordon Campbell, tente de vendre à tout le pays.

Les provinces n’ont pratiquement pas avancé dans le dossier de l’environnement, surtout parce que l’Alberta et Terre-neuve et Labrador refusent d’entendre parler du système « cap and trade » (plafond et échange) proposé par le Manitoba.


Des mesures partielles destinées à régler le problème de la formule de financement de l’éducation sont annoncées en prévision des élections

Cette semaine, le premier ministre ontarien, Dalton McGuinty, a annoncé des changements à la formule de financement de l’éducation en réaction aux pressions exercées par le SCFP. Mais cette annonce qui est nettement insuffisante en dit plus sur la stratégie électorale des libéraux que sur leur engagement envers notre système d’éducation.

« Suite à l’annonce d’aujourd’hui, parents, enseignants, personnel et étudiants sont demeurés de glace a lancé le président du SCFP-Ontario, Sid Ryan. Nous devons faire en sorte que tous les politiciens, peu importe leur appartenance, soient tenus responsables de répondre aux véritables besoins de nos enfants. »


Il est temps d’agir contre le PSP

Cette fin de semaine les dirigeants des États-Unis, du Canada et du Mexique auront l’occasion de voir de près le public qu’ils ignorent lorsqu’ils se réuniront à Montebello au Québec afin de discuter du Partenariat pour la sécurité et la prospérité (PSP).

L’entente est présentée comme l’extension de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), mais elle vise en fait à remodeler les institutions des trois pays de façon à augmenter les pouvoirs et les profits des multinationales. Le partenariat fera du Canada un vaste réservoir d’eau et de pétrole qui sera à la disposition des États-Unis.

Lundi sera la Journée nationale d’action contre le PSP. Sur les lieux du sommet il y aura une manifestation pacifique et ailleurs au pays, il y aura aussi des manifestations et des rencontres.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site www.canadians.org/integratethis/summit/events.html.


L’InfoXpress par courriel !

Saviez-vous que vous pouvez recevoir l’InfoXPress par courriel ? Pour s’inscrire à ce service, il suffit de faire parvenir un courriel à clandry@cupe.ca. Assurez-vous de mentionner votre nom, le numéro de votre section locale, votre adresse de courriel et votre province de résidence.


:jhm/sepb 491