Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Le SCFP au ministre Flaherty : Faites le calcul !

Les conseils scolaires de tout le pays versent des centaines de millions de dollars par année en TPS. C’est de l’argent qui n’est pas consacré à l’achat de livres, d’équipement et de diverses autres choses dont les écoles ont désespérément besoin. Lors de notre congrès national d’octobre 2005 nous avons adopté une résolution demandant que le SCFP se lance dans une campagne de lobbying destinée à convaincre le gouvernement fédéral de consentir un rabais sur la TPS de 100 % à toutes les écoles publiques. Nous demandons au ministre Flaherty de s’assurer que la TPS est appliquée de façon juste et transparente.

La Journée internationale de sensibilisation aux microtraumatismes répétés

Le mercredi 28 février 2007 est la Journée internationale de sensibilisation aux microtraumatismes répétés (MTR). Au Canada, les microtraumatismes répétés sont la cause la plus commune de blessures au travail et leur nombre augmente chaque année. Dans l’ensemble du pays, 2,3 millions de personnes, soit un adulte sur dix, souffrent de ce type de blessure qu’on appelle aussi troubles musculo-squelettiques. Ces troubles peuvent toucher les muscles, les tendons, les nerfs et les articulations.

La Journée de sensibilisation aux MTR est l’occasion de faire la promotion de la prévention des accidents du travail et de souligner l’importance du phénomène et de ses effets. Les travailleurs qui doivent exécuter des tâches monotones et répétitives, qui travaillent de trop longues heures ou trop vite sans prendre de pauses sont touchés par les MTR. Le manque d’organisation du travail (heures supplémentaires non nécessaires, compressions, licenciements, équipement non conforme aux normes, manque de contrôle des travailleurs) contribue à la prévalence des MTR.

Les adjoints à l’enseignement de Durham demande un meilleur soutien

Les adjoints à l’enseignement du conseil scolaire du district de Durham demandent instamment aux syndics et au conseil d’administration d’adopter comme priorité l’éducation des enfants ayant des besoins spéciaux et la sécurité des lieux de travail. Le SCFP demande à ce conseil d’administration de se joindre à lui et de réclamer un meilleur financement pour l’éducation spéciale plutôt que de poursuivre sa confrontation avec les adjoints à l’enseignement à la table de négociation.

Aucune bonne nouvelle pour les enfants dans le budget de Colombie-Britannique

Les annonces concernant l’amélioration du financement pour le logement faites dans le cadre de la présentation du budget provincial de cette année cachent des compressions dans les services de garde et le fait que l’inflation annule les augmentations consenties dans les autres secteurs. Le financement destiné à l’éducation de la petite enfance, aux services de garde et aux programmes de soutien aux enfants ayant des besoins spéciaux accusera une baisse de 105,4 millions cette année. De plus, malgré la promesse du gouvernement à l’effet que les augmentations de salaire seront entièrement financées, l’augmentation consentie de 2,3 % n’arrivera même pas à couvrir l’inflation.

Rien pour les soins de santé dans le budget de Colombie-Britannique

Le refus du gouvernement libéral de Colombie-Britannique de faire des investissements à long terme pour soutenir le secteur des soins de santé dans cette province où la population est en augmentation nuira à l’innovation et signifiera plus d’incertitude au cours de l’année à venir. Les directions de la santé de la province ont reçu une augmentation de leur financement de 3,75 % depuis 2001, une augmentation nettement insuffisante pour réagir à la croissance de la population et aux pressions inflationnistes.

Ottawa un investisseur très tiède pour ses services communautaires

La ville d’Ottawa court le danger de devenir une retardataire, une ville qui ne finance pas adéquatement ses services communautaires et qui traîne de la patte par rapport au reste de la province. La position d’Ottawa : une comparaison des dépenses municipales dans l’ensemble de l’Ontario est un document qui donne une vue d’ensemble du budget 2007 de la ville et qui la compare avec les autres municipalités ontariennes. La ville a déjà diminué ses coûts administratifs par habitant, mais dans six des neuf autres secteurs, Ottawa est en milieu ou en queue de peloton pour ce qui est des niveaux de dépenses.

L’InfoXPress par courriel !

Saviez-vous que vous pouvez recevoir l’InfoXPress par courriel ? Pour s’inscrire à ce service, il suffit de faire parvenir un courriel à clandry@cupe.ca. Assurez-vous de mentionner votre nom, le numéro de votre section locale, votre adresse de courriel et votre province de résidence. Si vous receviez l’InfoXPress pas télécopieur, ajoutez aussi votre numéro de télécopieur de façon à ce que nous puissions retirer votre numéro de notre liste.

Journée à retenir :

28 février – Journée de sensibilisation aux microtraumatismes répétés.