Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Un nouveau livre présente 20 exemples de réussite de la gestion publique de l’eau au Brésil. Les récits viennent d’un vaste éventail de collectivités, riches et pauvres, petites et grandes. Le livre, intitulé Successful Experiences in Municipal Public Water and Sanitation Services from Brazil, a été publié en portugais en juin 2006 par la National Association of Municipal Services of Water and Sanitation. Il est maintenant offert en anglais en ligne.

La ville de Porto Alegre est déjà connue dans le monde entier pour ses budgets participatifs et d’autres réformes démocratiques visant à assurer l’accès universel à une eau salubre. Le livre montre que des approches semblables sont utilisées dans beaucoup d’autres villes du Brésil et, dans de nombreux cas, elles mènent rapidement à un meilleur accès à l’eau et à l’hygiène pour les collectivités les plus pauvres.

Les principaux ingrédients du succès sont, selon le livre, une solide volonté politique d’améliorer la prestation publique des services d’eau et, surtout, le « contrôle social » : des réformes qui favorisent la participation des citoyens et le contrôle démocratique des services publics.

La traduction du livre a été assurée conjointement par le Corporate Europe Observatory (CEO), le Transnational Institute (TNI) et le World Development Movement (WDM).