Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Vancouver—Le jeudi 23 novembre, 19 h. Les membres du SCFP d’un bout à l’autre du Canada se réuniront, avec leurs invités, à l’Hôtel Hyatt Regency de Vancouver pour examiner le passé, le présent et l’avenir des droits de la personne au Canada.

« Devant les attaques incessantes lancées par notre gouvernement fédéral et par de nombreux gouvernements provinciaux contre les programmes économiques et sociaux, et devant les tentatives croissantes pour contrôler la vie des citoyens au Canada, cette conférence nous rappellera que les droits de la personne ne doivent jamais être suspendus, peu importe la raison », a déclaré Paul Moist, président national du SCFP.

Les invités incluent notamment Larry Grant, respecté aîné Musqueam, qui ouvrira la conférence; Anita Braha et Kiké Roach, avocates en droits de la personne; Adriana Paz, organisatrice de Justicia for Migrant Workers; Sherene Razack, universitaire, chercheure et militante; et Itrath Syed, militante pour la justice sociale. Il et elles se joindront aux dirigeants du SCFP, dont le président national Paul Moist, le secrétaire-trésorier national Claude Généreux et le secrétaire-trésorier de l’Ontario Fred Hahn, afin de participer aux ateliers et panels de discussion qui aborderont les nombreuses façons dont les droits de la personne s’intègrent aux divers aspects de notre vie au travail.

« Inclusion » sera le mot clé de la conférence. Les délégués examineront les enjeux liés aux travailleurs autochtones, aux travailleurs handicapés, aux travailleurs de couleur et aux travailleurs migrants, dans un contexte tant canadien qu’international.

Une pièce de théâtre populaire créée spécialement pour la conférence sera l’un des points saillants de la cérémonie d’ouverture, jeudi soir. Divers groupes d’artistes, comme Jayne’s Gang, FootEdge Dance Company, Sara Kendall et Curtis Clearsky, se produiront pendant toute la durée de la conférence dans le but de dynamiser les discussions dans les ateliers et l’engagement des participants.

« Dans la lutte pour défendre les droits de la personne au pays, notre travail international doit se poursuivre, a affirmé Claude Généreux. Cette conférence nationale nous rappelle que, surtout en période de lutte économique et sociale au pays, notre soutien aux droits des travailleurs du reste du monde ne doit pas vaciller. »

-30-

Pour en savoir plus :
James Chai, SCFP-communications 416-458-3983
Louise Leclair, SCFP-communications 613-314-7199

Des entrevues peuvent être organisées en français et en anglais. Des communiqués de presse sont aussi disponibles en mandarin, en cantonais et en urdu.