Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Les syndicats du secteur public de Nouvelle-Écosse veulent une loi sur la violence en milieu de travail

Les quatre principaux syndicats du secteur public de la Nouvelle-Écosse réclament du gouvernement provincial qu’il dépose une loi destinée à protéger les travailleurs contre la violence au travail.

Un sondage mené auprès de 400 membres de ces syndicats par Vector Research au nom de la coalition témoigne d’une augmentation des types de violence et de la fréquence des événements violents auxquels sont confrontés les travailleurs du secteur public.

La moitié des femmes et la moitié des hommes consultés dans les quatre syndicats du secteur public affirment avoir été victimes de violence en milieu de travail.

Le SCFP-Nouvelle-Écosse et d’autres syndicats du secteur public de la province ont formé la Coalition contre la violence en milieu de travail afin de réclamer une loi ou un amendement à la loi provinciale sur la santé et sécurité.

Le SCFP propose un plan en six étapes à l’Institut Fraser

Le nouveau rapport de l’Institut Fraser sur la dette du Canada a été conçu de façon à alarmer le public devant la croissance de la dette gouvernementale et à faire la promotion de compressions majeures dans les dépenses en santé et en programmes sociaux, affirme le SCFP.

Le rapport qui affirme que chacun des contribuables canadiens doit 171 032 $ comme part des dettes fédérale, provinciale et municipale est fait du cocktail de faits douteux, d’analyses trompeuses, de calculs obscurs, d’omissions révélatrices et de leçons politiques exagérées typiques à l’Institut Fraser.

Pour prendre connaissance de la réaction complète du SCFP, rendez-vous sur le site http://www.scfp.ca/economics.

Concours de photos du SCFP-Alberta

Une fois de plus cette année, le SCFP-Alberta invite ses membres photographes à lui faire parvenir leur travail pour remporter l’un des prix en jeu.

Les catégories sont :

  • Le SCFP au travail : des photos de membres du SCFP sur leurs lieux de travail.
  • Le SCFP dans la collectivité : des photos de membres du SCFP contribuant à l’essor de leur collectivité.
  • Le côté léger du SCFP : des photos drôles mettant en vedette le SCFP ou des membres du SCFP.

La meilleure photo toute catégorie remportera le grand prix de 500 $. Le premier prix de chaque catégorie sera de 150 $. Les auteurs des photos qui se classeront en deuxième place recevront un gilet SCFP. Toutes les propositions seront publiées sur le site Web du SCFP-Alberta.

La date limite pour s’inscrire est le 1er mars 2007. Faites parvenir vos photos à Lou Arab, aux communications à larab@cupe.ca et rendez-vous sur le site www.cupealberta.ab.ca pour prendre connaissances de tous les détails et des règlements.

Les travailleurs de la Société d’aide à l’enfance de Hamilton demandent un salaire égal pour un travail égal

Les travailleurs de la Société d’aide à l’enfance de Hamilton réclament un salaire égal pour un travail égal. Le syndicat et l’employeur entreprendront la médiation le 21 novembre.

Les 160 travailleurs de la protection de l’enfance sont représentés par la section locale 3042 du SCFP.

Les travailleurs des services de placement familial gagnent des milliers de dollars de moins que les travailleurs à l’enfance et à la jeunesse de la société alors qu’ils effectuent un travail similaire en matière d’adoption et de services de soutien aux familles et aux enfants. Le contrat de travail de ces travailleurs est échu depuis le 31 mars 2006.

Le SCFP propose une solution au lock-out au Mont Orford

Le personnel syndiqué du centre de ski Mont Orford a présenté une proposition visant à mettre fin au lock-out imposé il y a deux semaines.

La semaine dernière, les membres de la section locale 1232 du SCFP ont rejeté à l’unanimité les dernières offres patronales. Les détails de la contre-offre syndicale ne peuvent être rendus publics tant que l’employeur n’aura pas fait connaître sa réaction.

Environ le quart des 400 employés du centre de ski sont touchés par ce lock-out qui met en péril le début de la saison de ski.

Les travailleurs affirment que l’enlèvement de la neige est un problème à Edmonton

Le SCFP-Alberta appuie les demandes visant une amélioration de l’enlèvement de la neige à Edmonton.

Le président de la section locale 30 du SCFP, Dennis Mol, affirme que la lenteur de l’enlèvement de la neige à la suite de la tempête de la fin de semaine dernière est la conséquence directe du recours trop important de la ville aux entrepreneurs privés.

« En mettant presque tous ses oeufs dans le panier des entrepreneurs privés, la ville se rend vulnérable aux variations des niveaux de personnel. En achetant de la machinerie et en embauchant directement plus de personnel, la ville serait mieux équipée pour réagir aux importantes tempêtes lorsqu’elles surviennent. »

Les travailleurs des services sociaux de Halton au bord du point de rupture

Les travailleurs des services sociaux de Halton en Ontario affirment que la pratique de la direction consistant à ne pas combler les postes vacants est nuisible tant pour les travailleurs que le public.

La direction laisse des postes vacants pendant des périodes pouvant aller jusqu’à 11 mois, ce qui contribue à imposer des charges de travail écrasantes, un nombre de cas impossible à gérer et un stress malsain aux 70 travailleurs de la région qui assurent des services au nombre croissant de chômeurs de Halton.

La section locale 3732 du SCFP est actuellement en négociation avec la région. Les membres se sont prononcés dans une proportion de 96 % en faveur de la grève.

La section locale 290 du SCFP lance la campagne « Des chaussettes pour eux »

La montagne de chaussettes s’élèvera de nouveau.

Pour une quatrième année, les employés des écoles de Lethbridge et environs parrainent une campagne de collecte de bas au profit des organismes locaux de charité. L’initiative parrainée par la section locale 290 du SCFP est activement soutenue par le personnel des écoles, les étudiants et le public.

Les travailleurs des hôpitaux de Nouvelle-Écosse ratifient une nouvelle entente

Une écrasante majorité des travailleurs d’hôpitaux SCFP de Nouvelle-Écosse a entériné un nouveau contrat de travail avec l’Association des organisations de la santé de Nouvelle-Écosse.

La nouvelle entente d’une durée de trois ans prévoit des augmentations de salaire de 2,9 % pour chacune des trois années du contrat. Pour la première fois, des avantages sociaux seront consentis aux retraités de l’extérieur du district de la capitale.

Le SCFP envoie des lettres au nom des travailleurs des Philippines et de Corée du Sud

Cette semaine, le président national du SCFP, Paul Moist, a fait parvenir une lettre aux gouvernements des Philippines et de Corée du Sud au nom des travailleurs qui luttent pour leur reconnaissance et leur survie.

La campagne d’envoi de lettres parrainée par l’Internationale des services publics vise à protéger les dirigeants des syndicats des secteurs publics des Philippines et de Corée du Sud contre le harcèlement, la répression et même, la mort.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site http://scfp.ca/globaljustice.