Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Les participants à une conférence pro-PPP tenue récemment à Saint-Jean, Terre-Neuve, se sont fait servir un avertissement sérieux sur les des dangers des PPP par le SCFP. L’activité d’une journée, organisée par la Chambre de commerce de Saint-Jean, comprenait une séance sur « les mythes et la magie » des PPP.

Wayne Lucas, président du SCFP-T.-N., a parlé de l’illusion créée par l’expression « partenariat public-privé » . « Nous aimerions que les participants, et le public, comprennent qu’il ne s’agit pas de ‘partenariats’ mais bien de privatisation déguisée », a-t-il précisé.

Les trois conférenciers invités à la conférence étaient un avocat, un consultant et un promoteur de PPP d’un groupe de lobbying irlandais. La discussion a porté sur les possibilités de PPP dans la province de même que sur l’opportunité d’inciter les gouvernements à « optimiser » ces possibilités.

Le SCFP a rappelé aux médias et au public les derniers fiascos des PPP, dont l’échec de la privatisation de l’eau à Hamilton et à Halifax.

Tiré de dossiers du The Telegram (Saint-Jean)