Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Le Conseil exécutif national s’est réuni à Ottawa les 21 et 22 juin 2006.

La Journée nationale des Autochtones, le 21 juin, a été célébrée par une Cérémonie de l’aube à « Aboriginal Experiences », sur l’île de Victoria, à quelques minutes du centre-ville d’Ottawa.

Résolutions du conseil

Opération Transparence

Lorsque Postes Canada a annoncé la fermeture d’un important centre de tri à Québec, le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) a exigé que la société fasse part de tous ses projets en matière de service postal. Le STTP a lancé Opération Transparence pour obliger Postes Canada à rendre ses projets publics, gagner un moratoire sur toutes les fermetures et amorcer un débat public sur l’avenir du système postal public au Canada.

Le Conseil a adopté une résolution d’appui à la campagne Opération Transparence et aux mesures entreprises par le STTP pour protéger notre système postal public. Les membres sont invités à communiquer avec leurs députés fédéraux pour leur parler de ce dossier. Pour en savoir plus sur la campagne, on peut cliquer sur www.sttp.ca.

Déclaration de solidarité sur le système de santé

Le Conseil a formellement adopté la déclaration de solidarité qui avait été rédigée par les leaders syndicaux et de coalitions présents à la réunion sur l’avenir de l’assurance-maladie organisée par le SCFP national le 30 mai. La déclaration de solidarité a été signée par plusieurs autres syndicats, tant du secteur public que du secteur privé, et par d’autres partenaires de coalition. Elle affirme notre engagement collectif :

  • à faire campagne chaque jour pour surveiller, dénoncer et contester chaque mesure qui pourrait affaiblir notre système public de soins de santé;
  • à élaborer ensemble une campagne nationale visant à faire des soins de santé publics un enjeu majeur des prochaines élections fédérales et provinciales;
  • à inciter nos propres membres, les jeunes, les personnes âgées, les groupes religieux, les groupes anti-pauvreté, les néo-Canadiens, les groupes de femmes, les peuples autochtones et d’autres à participer à la lutte pour sauver l’assurance-maladie;
  • à travailler avec la Coalition canadienne de la santé, les coalitions provinciales et nos alliés au Québec.

Loi anti-briseurs de grèves

Le Conseil a eu le privilège d’accueillir à sa réunion deux députés du Bloc Québécois pour discuter de la loi anti-briseurs de grève.

Carole Lavallée, critique du Bloc en matière de travail, et Richard Nadeau, député de Gatineau, ont expliqué le projet de loi émanant d’un député qu’ils ont présenté et parlé de leur stratégie pour le faire adopter à la Chambre des communes. L’objectif est de communiquer avec tous les députés libéraux et conservateurs, un à un, pour les informer et les convaincre d’appuyer cette loi critique.

Le Bloc compte rencontrer les syndicats du Québec et des autres provinces. Le parti collabore étroitement avec le NPD et avec le CTC dans cette campagne.

Les prochains envois généraux donneront de plus amples détails sur la façon dont les sections locales du SCFP peuvent participer à cet effort.

Décisions du conseil exécutif national

Nouveaux directeurs régionaux

Conformément aux statuts, le Conseil a été invité à ratifier la nomination de deux nouveaux directeurs régionaux : la consoeur Lucie Richard, au Québec, et le confrère Bob Hickes, au Nouveau-Brunswick.

Moyen-Orient

Le Conseil a discuté en profondeur de la résolution 50 présentée par le SCFP-Ontario et de la déclaration du SCFP national sur la question. Dans le rapport du président national, le Conseil a réitéré la politique du SCFP national sur le Moyen-Orient comme suit :

Comme beaucoup d’entre vous le savez, les délégués au dernier congrès du SCFP-Ontario ont adopté une résolution appelant à une « campagne de boycottage, de désinvestissement et de sanctions » contre l’État d’Israël (texte complet annexé).

La politique du SCFP national, adoptée à notre congrès de 2003, stipule que nous devons :

  • « exiger que le gouvernement israélien se retire immédiatement des territoires occupés et respecte les résolutions 242 et 338 de l’ONU;
  • préconiser activement la fin de tous les gestes de violence qui entraînent la mort de personnes innocentes, qu’elles soient palestiniennes ou israéliennes;
  • aider à élaborer un processus de paix basé sur l’égalité entre Israéliens et Palestiniens et la mise en œuvre des résolutions de l’ONU et du droit international. »

Le SCFP national respecte le droit de ses organismes à charte de se prononcer sur tous les enjeux. Comme syndicat national, nous sommes liés par les résolutions de politique adoptées à nos congrès nationaux. Ainsi, nous ne recommanderons pas à nos sections locales du Canada de boycotter Israël.

Le SCFP favorise le débat démocratique sur les enjeux internationaux. Les débats qui portent sur le Moyen-Orient doivent respecter les aspirations légitimes des Palestiniens autant que celles des Israéliens.

 

Décision financières

Vérificateurs

Les vérificateurs de Deloitte Touche LLP ont assisté à la réunion du Conseil pour présenter les états financiers vérifiés de 2005 à des fins d’approbation. Encore une fois cette année, le Conseil a eu l’occasion de rencontrer les vérificateurs externes et de leur poser des questions directement. Il a été souligné que les vérificateurs ont offert une formation utile aux syndics élus du SCFP.

Partage des coûts

Les sections locales du SCFP de tout le Canada continuent de défendre vigoureusement leurs membres et de renforcer leurs collectivités. Le Conseil a approuvé des campagnes à frais partagés pour 25 sections locales et divisions, pour un total de 540 696 $.

Frais juridiques

Treize demandes d’aide financière ont été approuvées pour des frais juridiques et d’arbitrage, pour un total de 115 193,39 $.

Plan stratégique en TI pour 2006

L’utilisation de la technologie a augmenté radicalement au SCFP depuis quelques années, et cette tendance se maintiendra et se solidifiera. Des courriels aux applications sur le Web, il faut assurer un service immédiat et fiable en technologie, 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Le Conseil a adopté un Plan stratégique en TI qui imprime au SCFP une orientation positive, efficace et économique en matière de technologie interne pour 2006 et qui permettra d’améliorer les services offerts aux membres et au personnel.

Rapports

En plus des rapports habituels des régions et des comités, le Conseil a reçu des comptes rendus sur d’autres projets en cours. Les régions aideront leurs membres autochtones à choisir leurs représentants au Conseil autochtone national. Les plans régionaux du Groupe de travail national sur les femmes ont été discutés. Le deuxième rapport annuel sur le travail de solidarité internationale du SCFP est terminé et il montre l’ampleur étonnante de notre engagement à ce chapitre. Il sera affiché sur www.scfp.ca.

Le Conseil exécutif national vous souhaite un été reposant et agréable!